Cote d'Ivoire: Gestion des conflits - Le Raidh renforce les capacités des leaders d'opinion

Le Regroupement des acteurs ivoiriens de droits humains (Raidh) a décidé d'aider les leaders d'associations et d'Ong féminines de l'Iffou à réussir le dialogue communautaire. Dans ce sens, les responsables de cette structure ont organisé à leur intention, le 9 avril, à Daoukro, un atelier de formation sur le dialogue communautaire et la lutte contre la désinformation.

Trente leaders d'associations et d'Ong ont pris part à cette formation. Sur l'opportunité de cet atelier, la chargée de programme, Aïdara Fatem, a souligné que son organisation veut renforcer le dialogue communautaire et lutter contre les rumeurs pour consolider la cohésion sociale dans la région de l'Iffou.

Le secrétaire général de préfecture de Daoukro, Diarassouba Lacina, s'est félicité de la tenue de cet atelier qui donne aux leaders communautaires tous les arguments et les armes nécessaires pour jouer pleinement leur rôle dans la lutte contre les rumeurs et le renforcement de la cohésion sociale.

Il a demandé aux participants de s'approprier cette formation afin d'en tirer profit. "Si cette formation avait été faite avant l'élection présidentielle d'octobre 2020, nous aurions certainement évité cette crise post-électorale dans l'Iffou", a fait remarquer Diarrassouba Lancina.

L'atelier s'est tenu sur deux jours sous le thème: "Le leadership et l'implication de la femme dans la gestion des rumeurs, les techniques de plaidoyer et de lobbying". Il intervient après une rencontre du Raidh avec des femmes victimes de la crise post-électorale.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.