Algérie: Energies renouvelables - Sonelgaz envisage de se positionner comme investisseur

Alger — Le groupe Sonelgaz envisage de se positionner comme investisseur, en matière de portage et de financement des projets d'infrastructures des énergies renouvelables (EnR), a affirmé dimanche à Alger, son PDG, Chaher Boulakhras.

S'exprimant à l'occasion de la cérémonie d'installation du PDG de la société nouvellement créée par Sonelgaz et Sonatrach, Shariket Kahraba El Djazair (SKE), M. Boulakhras a souligné que "le groupe Sonelgaz envisage de se positionner comme investisseur dans le domaine des énergies renouvelables, tout au moins sur les premières tranches lancées par les pouvoirs publics".

Dans ce contexte, M. Boulakhras a mis en avant le savoir-faire dont dispose la société SKE en matière de montage et de gestion de projets de co-investissement en production d'électricité et de ses actionnaires Sonelgaz (51%) et Sonatrach (49%), afin de se focaliser sur un rôle d'investisseur dans le domaine des EnR en Algérie, mais également à l'international.

"Nous attendons beaucoup de SKE, notamment dans la satisfaction de la demande nationale à l'instar de SPE, mais aussi dans le développement des EnR", a déclaré le PDG de Sonelgaz tout en mentionnant que l'exploitation des énergies renouvelables sera confiée à la filiale SKTM (Shariket kahraba wa Taket Moutadjadida).

"Le partenariat stratégique entre Sonelgaz et Sonatrach qui témoigne de notre vision partagée et de notre ambition de le faire fructifier en créant un champion national avec des assises solides en matière de développement des énergies renouvelables en Algérie. SKE marque effectivement notre volonté de mutualiser et d'optimiser les ressources du secteur de l'Energie mais aussi d'investir davantage dans l'Electron vert", a relevé en outre le PDG.

La nouvelle société SKE issue de la fusion/absorption des anciennes sociétés de production électrique (SKB, SKT, SKD et SKS) est appelée donc, selon M. Boulakhras, à définir et à mettre en oeuvre une stratégie sur les EnR et à développer des capacités de production conventionnelle en Algérie ou à l'étranger, ainsi qu'à développer des capacités de production des EnR sur le plan régional à l'horizon 2035.

Abordant les dispositions prises pour faire face à la demande électrique notamment durant le mois de ramadhan et l'été prochain, le PDG de Sonelgaz a rassuré que l'entreprise est prête à répondre aux attentes écartant des coupures ou des mesures de délestage.

"Nous nous attendions un pic de consommation qui pourrait osciller entre 13.000 et 17.000 MW", a-t-il fait savoir, indiquant que les capacités de Sonelgaz seront renforcées cet été avec une production supplémentaire de 2.700 MW.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.