Congo-Kinshasa: Kinshasa - Hausse de prix de denrées alimentaires de première nécessité

Les vendeurs et acheteurs du marché UPN, dans la commune de Ngaliema sont à couteaux tirés. En effet, les prix des biens de première nécessité se sont vus doublés, triplés depuis plusieurs semaines déjà dans les marchés kinois. Pour la plupart d'entre eux, la dépréciation de la monnaie locale face aux monnaies étrangères serait à la base de cette flambée de prix.

Déjà paralysée par les effets de la covid-19, les kinois font désormais face à une expérience de vie, celle de la hausse de prix des denrées alimentaires, alors que la crise économique bat son plein à travers le pays. L'organisation de Défense des Consommateurs (ODC) en République Démocratique du Congo a déploré cette hausse des prix de denrées alimentaires. Cette structure a plaidé auprès des autorités du pays, particulièrement au ministère de l'Economie nationale pour la mise en place des stratégies pouvant permettre d'éradiquer ce fléau social, et vivre l'entièreté de la vision du Chef de l'Etat, Félix Tshisekedi qui est "le peuple d'abord".

Selon une source qui requiert l'anonymat, le gouvernement congolais aurait instruit aux opérateurs économiques concernés, à respecter la marge bénéficiaire, par le biais du ministère de l'Economie, pour trouver les solutions adéquates, en éradiquant ce problème socio-économique.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.