Mauritanie: Urgent danger! Ne retombons pas dans le trou de la case de départ

Un posting, sur ma page Facebook, signé par une Militante active sur les réseaux sociaux, stipule:

Un constat

« La majorité qui a soutenu le Président Ghazouani est écartée pendant que son opposition est associée à la gestion de la chose publique ... . »

Il m'a semblé impérieux de donner des précisions, de faire un rappel et d'inviter à l'actualisation.

Cette majorité qui avait soutenu Ghazouani avait, en la personne de Aziz, un Chef (SOUS TIENS hypocrite et concurrent).

Vous auriez pu constater aussi qu'il est écarté et exprimer votre étonnement.

L'exclusion, l'éviction, la chasse à l'opposition ne sont plus à la mode dans tout système qui se prétend de la démocratie.

De nos jours, le "gâteau" démocratique de la majorité a toujours, en sus, la "cerise" de l'opposition, c"est ce qu'on appelle la bonne gouvernance démocratique de l'Etat.

Ce constat rappelle, vous l'avez certainement oublié, l'argument de campagne de Aziz contre Almarhoum le Président Sidi ould Cheikh Abdallahi lorsqu'il associa une partie de l'opposition à la « chose publique. »

La chose, vous l'avez dit, est publique, elle n'est pas un monopole ou une chasse gardée des mêmes copains et des mêmes coquins.

Je crois que le temps est plutôt à la democratie inclusive qui associe tous ceux qui soutiennent notre Pays surendetté et le Président de la République, Ghazouani.

Plus de place normalement à l'hypocrisie.

Plus de place non plus, ًau mercantilisme et aux transactions commerciales en politique.

Que les soutiens soient des SOUTIENS authentiques dévoués et désintéressés.

Et non des "SOUS -TIENS".

Et si l'opposition soutient le Président, elle devient Soutien du Président et donc Majorité. Et si la majorité est SOUS-TIENS, et ne soutient pas le Président elle deviendra opposition; quant aux sous, ils ont été emportés par Aziz et c'est lui le responsable, en dernier ressort, de ce qui nous arrive tous ...

La vie est dynamique, le temps n'est pas statique!

Mais avec une dose de bonne volonté de courage et de patience, nous reviendrons un

« IJMAE » mauritanien, Ghazouaniste, de surcroît !》

A La Une: Mauritanie

Plus de: ANI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.