Sénégal: Plaidoyer du président de l'UNCCIAS pour le renforcement des entreprises existantes

Le président de l'Union nationale des chambres de commerce, d'industrie et d'agriculture du Sénégal (UNCCIAS), Serigne Mboup a invité les pouvoirs publics à renforcer les entreprises déjà en place pour favoriser une économie sociale capable de créer des emplois.

"Nous félicitons le président de la République pour les initiatives qu'il a prises récemment et tout ce qu'il est en train de faire pour l'emploi et le financement des jeunes. Mais, nous souhaitons que les petites, moyennes et grandes entreprises déjà existantes soient renforcées pour qu'elles puissent créer beaucoup plus d'emplois", a-t-il lancé.

La seule solution qui vaille, c'est d'accompagner les jeunes, en les intégrant dans l'école sociale, selon M. Mboup qui procédait, vendredi, à Saly-Portudal , au lancement des activités de CCBM académie qu'il a initié pour renforcer les capacités de son personnel, qui se chiffre à 800 travailleurs, et son réseau de partenaires de distributeurs estimés à plus de 2000 à travers le monde.

"Nous voulons renforcer et accompagner les jeunes. Même si la vocation d'une entreprise, c'est de gagner de l'argent, cela ne nous empêche nullement de faire dans le social, avec la création d'emplois. Le pays de salariés, de taxes, en autres charges sociales", a déclaré Serigne Mboup, par président-directeur général du Complexe commercial Bara Mboup (CCBM).

D'après lui, les grandes entreprises n'ont pas le droit de gérer la chaîne de valeur, du début à la fin. Il estime qu'il faut produire certes, mais faut surtout trouver des canaux de distribution qui puissent, demain, devenir de grandes entreprises.

"Pour qu'un pays puisse se développer, 90% de sa population doivent être salariés. Mais, si nous transformons notre pays à 88% du secteur informel, nous ne pourrons pas faire quelque chose de pérenne", a insisté le président de l'UNCCIAS.

Il a précisé que CCBM académie, une "école de services", veut permettre à son personnel d'être mieux renforcé en termes de compétences pour pouvoir rendre "beaucoup plus efficaces nos actions et nos produits, en offrant beaucoup plus de services de qualité aux consommateurs".

"Notre vocation c'est de toujours investir pour créer davantage d'emplois", a fait valoir Serigne Mboup.

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.