Afrique: Enseignement supérieur - Plus de 200 étudiantes formées au leadership féminin

L'association Elba a initié, le 10 avril, une formation spéciale au profit des étudiantes de l'Université Denis Sassou N'Guesso en vue de les préparer à devenir de futures élites féminines congolaises.

ELBA est une association apolitique qui œuvre pour l'égalité des genres et les droits des enfants au Congo Brazzaville et dans le reste de l'Afrique. Le séminaire atelier qu'elle a initié a réuni plus de deux cents jeunes filles, étudiantes de l'Université Denis Sassou N'Guesso, de Kintélé, banlieue nord de Brazzaville, sur le thème : « Le leadership féminin ».

A l'occasion, elles ont suivi quelques thèmes portant sur le leadership féminin ; l'autonomisation de la femme ; les violences basées sur le genre ; la santé sexuelle et de la reproduction et Education : la clé de l'autonomisation de la jeune fille.

Développant son exposé sur l'historique de la journée du 8 mars, Vanessa Metou a invité les jeunes filles à travailler sans complexe face à l'homme en vue de créer en elles une influence personnelle leur permettant d'acquérir l'autonomie et de devenir des leaders dans la société.

« L'objet de cette rencontre est de sensibiliser les étudiantes de l'Université Denis Sassou N'Guesso à l'importance de l'éducation. Nous avons initié cette formation pour que ces filles soient conscientes de leur leadership et assimilent d'ores et déjà les notions de leadership féminin et de l'autonomisation des femmes. En gros, nous voulons développer le leadership féminin et avons pensé que cela doit commencer depuis le banc de l'école », a souligné la présidente d'ELBA, Tizi Paka, devant les quelques responsables de l'Université Denis Sassou N'Guesso.

Pour les étudiantes, cette formation constitue une aubaine, car elle leur a permis de rafraîchir la mémoire sur l'autonomisation des femmes et de développer un leadership personnel en elles.

« Cette conférence m'a permis de comprendre que la fête du 8 mars ne se résume pas qu'au port de pagne. Elle est plutôt pour nous une occasion de revendiquer nos droits les plus légitimes et de réfléchir sur les inégalités que nous subissons au quotidien de la part de l'homme », a affirmé Bricia, une participante.

Tagged:

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.