Congo-Brazzaville: Boxe arabe - Le Grand Prix de Russie reporté

La compétition initialement prévue du 21 avril au 1er mai a été finalement reportée du 27 juillet au 10 août en raison de la pandémie du coronavirus.

« C'est avec un grand regret que je vais vous annoncer le report du Grand Prix de Russie. Pour des raisons sanitaires dues à la montée de la 3e vague de Covid-19, les médecins spécialistes ont recommandé le report de cette compétition. Nous allons prendre notre mal en patience et attendre le 27 juillet pour le Grand Prix de Russie. Malgré la bonne volonté de la Fédération internationale et de la Russie, une fois de plus, le coronavirus a changé nos habitudes et nous a empêché de tenir la compétition à la date prévue », a expliqué Eric Richard Ella Bekale.

Par le Grand Prix de Russie, les promoteurs de la Boxe arabe avaient à cœur la volonté de poser les bases de la vulgarisation et la visibilité de la discipline en vue de lui rendre plus populaire comme les autres sports de combats. C'est donc un événement sportif d'une dimension planétaire qui devrait mobiliser pas moins de 160 pays, une quarantaine de ministres des Sports, des parlementaires et hommes d'affaires et près de 500 boxeurs et 800 journalistes. Les athlètes venus de tous les coins du monde devraient disputer les 244 titres mis en jeu.

En Afrique, la préparation des athlètes avait atteint une vitesse de croisière. Les deux athlètes congolais affûtaient leurs armes à Pointe-Noire. Malgré le report, les ambitions africaines sont restées les mêmes. L'Afrique aura, selon le président de la FABA, l'occasion de valoriser sa culture et montrer ce qu'elle a de plus précieux . « Nous allons en profiter pour montrer ce que l'Afrique a comme richesse », a toujours souligné Eric Richard Ella Bekale.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.