Congo-Brazzaville: Préparatifs CAN handball - Incertitude autour du regroupement des Diables rouges

Profitant du calendrier de la Fédération internationale de handball qui ouvre une fenêtre internationale du 11 au 21 avril, les Diables rouges seniors dames de handball participent à un stage national afin de préparer la 24e édition de la Coupe d'Afrique des nations(Can).

Le trésorier général de la Fecohand, Disney Aymar Ngouoni-Ngambo, après l'opération de dépistage des Diables rouges à la Covid-19, le 24 février, avait indiqué que presque tout le monde était là et qu'on attendait juste les joueuses qui sont hors de Brazzaville pour se mettre travail.

Cependant, l'incertitude plane autour du regroupement des Diables rouges puisque les joueuses évoluant à l'étranger sont confrontées à des difficultés financières pour rejoindre leurs collègues à Brazzaville.

« Normalement, nous sommes censés faire un stage au pays. Toutes les filles de la diaspora ont déjà fait leur test et nos clubs nous ont déjà donné le feu vert mais, jusqu'à présent, nous n'avons pas encore reçu nos billets pour se rendre à Brazzaville. Nos collègues de club ont déjà regagné leur pays. Donnez-nous les moyens d'affûter nos armes afin de faire plaisir à notre pays, lors de la compétition », a déploré, le 9 avril, l'une des Congolaises évoluant en France.

Notons que la Can senior dames de handball, challenge Edith-Lucie-Bongo se tiendra du 8 au 18 juin de l'année en cours.

Le Congo est logé dans le groupe C en compagnie de l'Angola, l'Algérie et du Cap-Vert. Sur la liste des joueuses convoquées, l'on retrouve des habituées de l'équipe nationale comme Darson Sharon, Leisie Ngavouka, Grace Bikindou et autres. Elles proviennent pour la plupart des clubs français comme Saint Maur, Le Havre, Us Cagnes, Bergerac, Octeville et Montlucon ainsi que des clubs congolais, à savoir : Abo Sport, Cara, Dgsp, Interclub, As Otohô puis Etoile du Congo.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.