Congo-Brazzaville: Force publique - Fin de stage de formation de base des officiers interarmes

La cérémonie officielle marquant la fin de la formation de base des officiers interarmes du 14e cours d'affranchissement session 2019 a eu lieu le 10 avril à Makola, dans le département du Kouilou, sous le patronage du colonel Charles Bantadi, commandant des écoles des Forces armées congolaises.

Le savoir-faire technique acquis au cours de cette formation offre non seulement à ces stagiaires la possibilité d'harmoniser leurs méthodes de travail, mais leur permet également d'acquérir un niveau de qualification qui couvre tout le spectre des connaissances nécessaires à un officier.

La formation étant consacrée d'une part à l'enseignement tactique et d'autre part à la mise en application de ces connaissances au travers des thèmes réalistes et significatifs, ces stagiaires ont acquis au cours de cette formation des réflexes indispensables dont ils auront besoin dans leurs futures fonctions d'officiers interarmes.

Dans son mot de circonstance, le colonel Charles Bantadi a en préambule félicité les stagiaires pour le sérieux dont ils ont fait preuve durant leur formation, avant de leur envoyer sur le terrain de la pratique, une manière pour eux de mettre en exergue toutes ces nouvelles connaissances acquises en matière de métier d'armes.

Aujourd'hui, titulaires d'un certificat interarmes, ces impétrants ont bénéficié d'une formation exceptionnelle leur permettant d'évoluer en termes de responsabilités et de s'adapter aux changements incessants de leur environnement soumis entre autres à la mondialisation. Notons qu'après une longue période de formation exigeante, ce stage a permis à former des officiers interarmes aptes à intégrer des états-majors opérationnels.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.