Congo-Brazzaville: Education - Des classes Confucius ouvertes au complexe scolaire lycée de la Révolution - CEG Gampo Olilou

La cérémonie d'inauguration des classes Confucius au lycée de la Révolution- collège Gampo Olilou, à Ouenzé, dans l'arrondissement 5, a été patronnée par le ministre de l'Enseignement primaire, secondaire et de l'Alphabétisation, Anatole Collinet Makosso et l'ambassadeur de Chine au congo, Ma Fulin, le 9 avril dernier.

Avant l'ouverture des salles, les deux personnalités ont procédé d'abord au dévoilement de la plaque Confucius.

Dans son allocution à travers une vidéo préenregistrée, le vice-président et secrétaire général de la Fondation international éducation, Zhao Lingshan, a salué les efforts des amis chinois et congolais de tous horizons, qui ont travaillé diligemment pour l'édification de ces classes Confucius. Avant de souligner que la Fondation international éducation de la Chine, organisation à but non lucratif destinée à soutenir l'apprentissage du chinois au monde, sera très heureuse d'accorder aux instituts des deux parties l'autorisation d'usage de la marque des classes Confucius. « Nous sommes sûrs que grâce au dévouement de tous, les classes Confucius au lycée de la Révolution- collège Gampo Olilou auront de brillantes perspectives, formeront davantage de jeunes congolais connaissant le chinois, et insuffleront une nouvelle vitalité à l'amitié des deux pays ! », a-t-il déclaré.

Le proviseur du lycée de la Révolution, Firmin Moungala, a indiqué que la création des classes Confucius favorisera l'apprentissage de la langue et de la culture chinoises et sera, à n'en point douter, l'un des maillons forts de la coopération sino-congolaise en matière d'éducation car les apprenants acquerront et comprendront les mécanismes du développement d'une nation par le moyen de sa culture.

Même son de cloche pour WU Zhenmin, proviseur de l'école secondaire expérimentale du Henan. Les classes Confucius au complexe scolaire Lycée de la Révolution- CEG Gampo Olilou, dit-il, joueront un rôle positif dans l'intensification de la communication des enseignants et des élèves des deux écoles, ainsi que dans la promotion de l'intégration culturelle de la Chine et de l'Afrique.

Pour l'inspecteur général de l'enseignement primaire, secondaire et de l'alphabétisation (Igepsa) de la République du Congo, David Boké, l'ouverture des classes Confucius a pour but de permettre à la jeunesse congolaise de s'imprégner de la culture chinoise en commençant par l'apprentissage de la langue : le Mandarin. Pour cela, l'Igepsa a l'honneur, sinon, la responsabilité d'être le point focal. Les experts chinois formeront les formateurs locaux qui à leur tour assureront la formation des élèves. Cette formation concernera un nombre déterminé d'élèves du lycée de la Révolution et du collège Gampo Olilou, auxquels s'ajouteront d'autres apprenants externes qui aimeraient apprendre la langue et la culture chinoises.

De son côté, l'inspecteur de classe 1, directeur général adjoint du bureau provincial de l'éducation de Henan, Diai Yuhua, a indiqué que le bureau provincial de l'éducation de Henan accorde une grande importance à la coopération et aux échanges entre les deux écoles. Il favorise activement la construction des classes Confucius basée sur les visites, les échanges d'éducation, les camps d'été et la formation des enseignants envoyés à l'étranger. A l'avenir, a-t-il souhaité, ils intégreront les ressources de sorte que les classes Confucius au complexe scolaire lycée de la Révolution - CEG Gampo Olilou se développent durablement, parfaitement et originalement, afin qu'elles servent d'exemple dans les échanges et la coopération sur l'éducation de base entre la Chine et l'Afrique. Avant de demander « d'innover la conception des classes Confucius, perfectionner le modèle pédagogique et éducatif du chinois, faciliter la coopération et les échanges, mettre à exécution le projet de « Huit Actions », et contribuer de nouveau à la construction d'une communauté de destin sino-africaine plus étroite. »

Notons qu'un don des fournitures scolaires a été offert à la partie congolaise par la Chine.

A La Une: Education

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.