Afrique Australe: Aide humanitaire - 24,5 millions d'euros en faveur de la région de l'Afrique australe et de l'océan indien

communiqué de presse

Bruxelles — BRUXELLES, 09 April 2021 / PRN Africa / -- L'EU a annoncé aujourd'hui l'octroi d'un nouveau financement de 24,5 millions d'euros au titre de l'aide humanitaire pour la région de l'Afrique australe et de l'océan indien.

L'aide humanitaire de l'UE en faveur de la région vise à remédier aux conséquences humanitaires du conflit qui sévit dans le nord du Mozambique, région qui recevra une enveloppe de 7,86 millions d'euros de fonds de l'UE. En outre, l'aide de l'UE soutiendra des mesures de lutte contre la crise socioéconomique au Zimbabwe, contre l'insécurité alimentaire et en faveur de la préparation et de la réponse à la COVID-19. À Madagascar, l'aide de l'UE servira à faire face à la crise alimentaire et nutritionnelle grave qui frappe le pays. Une enveloppe supplémentaire de 6 millions d'euros sera consacrée à aider les enfants de toute la région à accéder à l'éducation. 8 millions d'euros seront également affectés à l'amélioration de la préparation de la région aux catastrophes.

Le commissaire chargé de la gestion des crises, M. Janez Lenarčič, a déclaré: «La région de l'Afrique australe et de l'océan indien est extrêmement exposée à divers risques naturels, tels que les cyclones, la sécheresse et les épidémies. Dans certains pays de la région, cette situation est exacerbée par un environnement politique et socioéconomique difficile et la situation générale est encore aggravée par la pandémie de coronavirus. L'aide de l'UE vise à atténuer les conséquences humanitaires sur les populations les plus vulnérables et à renforcer la préparation de la région aux catastrophes.»

Contexte

La pandémie de coronavirus a exacerbé une situation déjà difficile en Afrique australe et dans l'océan Indien. La région fait face à des risques naturels, tels que les sécheresses récurrentes et les cyclones, qui viennent se greffer aux problèmes économiques et politiques. Les catastrophes constituent une source de risque importante pour les populations les plus vulnérables et elles sont susceptibles de nuire aux avancées réalisées en matière de développement. Dans le contexte de la pandémie de coronavirus, beaucoup de foyers pauvres peinent à satisfaire leurs besoins alimentaires et non alimentaires eu égard aux mesures de confinement et aux autres mesures restrictives mises en place pour lutter contre le coronavirus.

Depuis 2014, l'UE a mobilisé plus de 237 millions d'euros pour aider la région, avec un accent particulier sur la préparation aux catastrophes. l'UE apporte un soutien sous forme de versements d'argent liquide aux personnes vulnérables qui sont victimes de catastrophes et elle aide également à répondre aux besoins alimentaires et nutritionnels dans les zones touchées. Alors que la situation en matière de sécurité se détériore dans la province de Cabo Delgado dans le nord du Mozambique, l'UE vient en aide aux personnes déplacées et touchées vulnérables en leur offrant abri, denrées alimentaires, protection et accès aux soins de santé.

Copyright Union européenne, 1995-2021

SOURCE Commission europénne

Plus de: PR Newswire

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X