Cote d'Ivoire: La case des mots - Ado iffo et yako !

Ado, iffo et yako! Yako pour Hamed Bakayoko. Iffo pour le petit-fils de Péléforo. Yako pour vos deux héros partis trop tôt sur l'îlot du grand repos.

Ô que ces deux alter egos formaient un beau duo ! Un duo réglo. Un duo dévot. Un duo pivot. Un duo de matelots brios qui mouillaient le maillot ! Leur crédo, c'était tout avec Ado et rien sans Ado.

Héros à Abobo, héros dans le Woro, Hamed Bakayoko a tiré le rideau subito. Le Poro aussi pleure son héros parti plus tôt. A Korhogo, le petit-fils de Péléforo était le maestro.

Ô Bakayoko ! Vos sanglots font écho aux trémolos du Poro. Il faut mille iffo et mille yako pour sécher vos sanglots.

Mille iffo et mille yako Ado, même si ces yako et ces iffo ne ramèneront pas vos héros. Yako, pour ce scénario subito. Iffo, pour l'imbroglio dans le marigot. Yako, pour le flot de ragots.

Iffo et yako, Ado ! Si ces cahots vous mettent Ko, ce sera le chaos ! A nos deux héros du Poro et du Woro, souhaitons l'eldorado !

Puisse leur culot susciter d'autres héros !

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.