Gabon: "Kinda Membet" sur les fonds baptismaux

Avec beaucoup de détermination, des membres de la communauté ethnique membet ont concrétisé la création de leur association dénommée Kinda membet lors de l'assemblée générale constitutive à Libreville

(Gabonews) : Réunis le 04 avril 2021 à Libreville, des ressortissants de la communauté membet ont décidé de mettre en commun un cadre de réflexion, d'épanouissement, de partage culturel, entre autres. La promotion du patrimoine culturel du peuple membet est un impératif inscrit dans la vision de l'association Kinda membet qui se compose des Apinzi, Okandé, Evea, Pové, Simba, Mokota, Tsogo et Babongo.

Joëlle Sossimé a été portée à la présidence de l'association pour un mandat de 2 ans renouvelable une seule fois.

Le bureau comprend 5 autres membres en attendant la nomination des différents responsables de commissions. Le retour aux fondamentaux du peuple membet est une nécessité, une urgence même.

"La femme est le socle de la famille, donc, elle a le devoir de transmettre le meilleur de ce qu'elle a reçu à ses descendants" a soutenu la présidente.

Les membets font partie des communautés ethniques dites minoritaires au Gabon. "Nous avons initié un plan de promotion et de communication sur l'histoire des membets à travers les médias notamment à radio Gabon" a indiqué le chargé en communication, Raphaël Makao ma Nguema.

La création sur les fonds baptismaux est partie de plusieurs échanges à travers les réseaux sociaux essentiellement Facebook et WhatsApp entre août et septembre 2020. Puis les rencontres entre différentes composantes membets se sont multipliées. L'idée de fonder le 04 avril dernier se réalise après le tâtonnement des années 80 et 90.

Les ateliers vacances et autres formations permettront d'apprendre à découvrir la communauté ethnique membet. "Le membet doit être fier et revendiquer son identité. Il ne doit plus jamais avoir honte, lance la présidente, Joëlle Sossimé. Pour être adhérent , le postulant doit être ressortissant Mokota, Tsogo, Evea, Simba, Pové, Apinzi, Okandé ou Babongo. Géographiquement, l'on les retrouve dans l'Ogooué Lolo (Pové, Babongo), Ngounié ( Evea, Tsogo, Apinzi, Simba, Babongo), Moyen Ogooué ( Mokota, Apinzi, tsogo), Simba, Okandet dans l'Ogooué-Ivindo qui constitue le passage migratoire des membet dont les rites initiatiques ( mouiri, bweté pour ne citer que ceux-là) masculins et féminins sont un attachement commun.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X