Sénégal: Participation avec Benno aux élections locales - La LD dégage des perspectives

Suite à la levée de l'interdiction de rassemblement, la Ligue démocratique a convoqué, samedi dernier, les 45 représentants de ses fédérations au Sénégal. Occasion pour Nicolas Ndiaye, secrétaire général du parti, de tirer le bilan des activités et de dégager des perspectives, surtout en direction des Locales qui se profilent.

Dans le cadre de cette rencontre qui a réuni les 45 fédérations du parti, Nicolas Ndiaye secrétaire général de la Ligue démocratique, est largement revenu sur l'objectif visé : «Nous avons réuni les représentants de nos 45 fédérations dans les 45 départements pour tirer un peu le bilan de nos activités depuis nos derniers bureaux politiques et dresser des perspectives. Certes, au cours de cette pandémie de Covid-19, les activités étaient un peu au ralenti mais quand même, il y avait quelques activités. Nous nous sommes réunis donc pour tirer le bilan de nos activités et dresser des perspectives».

Nicolas Ndiaye qui est revenu sur l'ancrage de son parti dans Benno a milité pour une participation dynamique du parti au niveau des élections locales. « Vous savez, les élections locales se dérouleront bientôt, nous sommes dans Benno Bokk Yakaar, nous aurions souhaité être dans toutes les collectivités locales et c'est un souhait très fort pour nous que le Benno aille dans chaque collectivité avec une seule liste et pour que ça soit possible, il faut que chacun se reconnaisse dans la coalition. Quand quelque part, après chaque discussion, on voit que c'est un membre de la LD qui doit être investi comme maire, qu'on l'investisse. Si ailleurs, c'est un membre du Parti socialiste ou membre de l'APR, qu'on l'investisse. L'essentiel, c'est que celui qu'on investit a plus de chance de gagner. Maintenant, nous n'aurions pas souhaité qu'un parti s'accapare de tout et ne laisse pas la place aux autres, il faut de la générosité, de la solidarité de la mutualisation des forces. Nous, au niveau de la LD, nous y travaillerons. Et au-delà, nous travaillerons pour l'unité afin de pacifier les relations entre les membres de Benno Bokk Yakaar pour un seul objectif, c'est d'être au service de la population »

DU REPORT DES ÉLECTIONS LOCALES

« Notre position elle est très claire, que le fichier électoral soit audité et qu'il y ait une évaluation du processus électoral. Le dialogue politique a accepté cette revendication de l'opposition et c'est pour cela que l'audit est en train de se faire et l'évaluation se fera et prendra un peu du temps. En matière d'élection, il y a des délais incompressibles comme le délai sur l'inscription sur les listes électorales et d'autres. Tout ceci a fait que la majorité a pensé que ce serait difficile de faire les élections avant février. L'opposition pense que les élections devront se dérouler en 2021. En décembre 2021 et février 2022, c'est presque une durée de trois mois et ce n'est rien pour des gens responsables», a dit le patron de la Ld Nicolas Ndiaye.

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.