Afrique de l'Ouest: BRVM Awards 2021 - Les meilleurs acteurs du marché financier régional primés

Les meilleurs acteurs du marché financier régional sont connus depuis le 10 avril. Ils ont été primés lors de la 2e édition de la cérémonie des Awards de la Brvm (Bourse régionale des valeurs mobilières) au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire en présence du ministre d'État, Kobenan Kouassi Adjoumani et du ministre de l'Économie et des Finances, Adama Coulibaly.

Des délibérations du jury, il est ressorti que le Groupe Sonatel, opérateur téléphonique du Sénégal est la meilleure société cotée sur le marché financier régional. Deux autres sociétés sénégalaises ont également glané des prix. Ainsi, Netrotech s'est arrogée le prix de la meilleure Pme du programme Élite et Fanancial Afrik, celui du meilleur média financier. Concernant les acteurs ivoiriens, la Société générale de Côte d'Ivoire (Sgci) a remporté deux prix : celui de la meilleure société de gestion et d'intermédiation, puis celui de la meilleure Banque teneur de compte conservateur (Btcc). Et le prix du meilleur investisseur institutionnel est revenu à la Caisse nationale de prévoyance sociale (Cnps). La Société ouest-africaine de gestion d'actifs (Soaga) du Bénin et le Trésor public du Burkina Faso ont pu tirer leur épingle du jeu en remportant respectivement le prix de la meilleure société de gestion des Organismes de placement collectif en valeurs mobilières (Ocpvm) et le prix du meilleur émetteur obligataire.

Trois prix spéciaux ont été attribués à trois personnalités pour leur engagement en faveur du développement du marché financier régional. Le premier de ces prix, pour le développement des matières premières est revenu au ministre Kobenan Kouassi Adjoumani pour la mise en place de a Bourse des matières premières agricoles (Bmpa). Ensuite, le prix spécial Brvm - Dc /Br (Dépositaire central / Banque de règlement) a été décerné à Romuald Wadani, ministre béninois de l'Économie et des Finances, pour ses actions de promotion du marché financier régional à l'international. Le dernier prix spécial récompensant la mise en œuvre des réformes et régulations est revenu à Abdoulaye Ndiaye, président du Conseil régional de l'épargne publique et des marchés financiers. Les promoteurs ont par ailleurs décerné, à titre posthume, le prix d'honneur à l'ancien Premier ministre, Hamed Bakayoko, pour son soutien au marché financier régional et pour avoir accepté d'accorder son parrainage à l'évènement.

Des perspectives positives pour l'espace communautaire

Dans sa communication, le ministre de l'Économie et des Finances, Adama Coulibaly, président de la cérémonie, a transmis les félicitations du Président de la République, Alassane Ouattara et du Premier ministre, Patrick Achi, à l'ensemble des acteurs. Il a également salué « la grande résilience dont a fait preuve la Brvm face à la Covid-19 », puisque l'institution « n'a pas fermé ses portes » malgré tout. L'argentier ivoirien n'a pas manqué de relever la forte contribution des acteurs locaux aux performances du marché financier régional. « Sur les 28 emprunts obligataires admis à la cote de notre Brvm, 20 ont été réalisés par l'État de Côte d'Ivoire, avec un montant total levé de 1634 milliards de F Cfa », a-t-il indiqué. Soit 69 % des 2000 milliards de F Cfa admis en 2020 contre 1600 en 2019 selon Abdoulaye Ndiaye, président du Crepmef, qui a annoncé un renforcement du cadre règlementaire au cours de cette année avec de nouveaux dispositifs. Ainsi, au-delà du compartiment dédié aux Pme et la bourse en ligne, le marché est en passe de se doter d'un acte uniforme sur les infractions financières.

Pour sa part, le Dg de la Brvm, Edo Kossi Amenounvé, a expliqué que l'institution ambitionne d'être leader de la finance verte sur le continent et que des actions sont en cours pour l'atteinte de cet objectif.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.