Sénégal: Wack Ngouna - Attribution de lignes de crédit - Plus de 100 millions offerts aux jeunes et aux femmes

Le directeur de l'Institut de prévoyance à la retraite (Ipres) Amadou Lamine Dieng, de surcroît maire de la commune de Wack Ngoune, en partenariat avec l'Union des institutions mutualistes communautaires d'Epargne et de crédit ( U-Imec) a mis Samedi dernier, à Wack Ngouna, à la disposition des jeunes et femmes du département de Nioro une ligne de crédit de 100 millions de Frs.

Ce montant est prévu d'être revu à la hausse avec 10 millions de frs supplémentaires pour accompagner les producteurs maraîchers du département.

Outre la volonté d'accompagner le président Mack Sall dans le cadre de sa politique de développement et d'équité territoriale accordée à l'emploi des jeunes et des femmes, ce programme a aussi été mûri pour soutenir ces sensibilités communautaires dans leurs activités génératrices de revenus.

Ainsi dans ce département où 80 % des jeunes et presque la quasi-totalité des femmes sont confrontés à la précarité, ce programme consistera en effet à promouvoir des activités économiques dans le domaine du commerce, de l'agriculture, de la pêche et de l'élevage afin de contribuer au relèvement de l'économie locale et subvenir au relèvement des revenus dans les ménages. Pour le maire Amadou Lamine Dieng, il s'agira surtout à travers ce genre d'actions de traduire en acte la vision du président de la République. Et dans cet élan, il serait important que les maires du Sénégal en entier et particulièrement ceux du département de Nioro se saisissent de cet exemple pour assouplir les difficultés auxquelles les femmes et les jeunes sont confrontés.

Ainsi cette cérémonie de remise de financement qui mobilisait plusieurs centaines de participants et récipiendaires venus des quatre coins du département, a offert l'occasion pour la mairie de Wack Ngouna d'ouvrir le nouveau bureau de l'U-Imec et les locaux de la nouvelle radio communautaire dernièrement installée.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.