Congo-Kinshasa: Nord-Kivu - 7 morts dans les échauffourées entre manifestants et forces de l'ordre

Des policiers arrêtent des manifestants à Goma, dans l’est de la RD Congo (Illustration)

Le bilan des échauffourées entre des manifestants porteurs d'armes blanches et à feu, et les forces de l'ordre, lundi 12 avril dans la chefferie de Bukumu, territoire de Nyiragongo (Nord-Kivu), fait état de 7 morts, 22 blessés et des maisons incendiées. Ce bilan de deux jours des manifestations a été livré à la presse ce lundi soir par le gouverneur de province, Carly Nzanzu Kasivita, après une ronde effectuée dans quelques hôpitaux de la ville.

Le gouverneur Nzanzu a par ailleurs signé un arrêté portant interdiction de toute manifestation et instaurant un bouclage systématique de 18 heures à 6 heures du matin dans la commune de Karisimbi et dans le territoire de Nyiragongo, pour permettre aux services de sécurité de contrôler tout mouvement.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.