Congo-Brazzaville: Plateforme Liziba - Les données cartographiques bientôt actualisées

La CCIAM de Pointe-Noire, qui a développé cette plateforme d'informations des entreprises dénommée Liziba, a récemment signé avec l'IGN une convention de mise à disposition des données géographiques. Le président de ladite Chambre, Didier Sylvestre Mavounenzela, a évoqué le 10 avril dans un entretien avec les Dépêches de Brazzaville, la raison de ce partenariat et l'importance de ces données pour les entreprises.

C'est le 1er avril à la Chambre de commerce, d'industrie, d'agriculture et des métiers (CCIAM) que la convention a été signée par Didier Sylvestre Mavouenzela et Etienne Paka, directeur général de l'Institut géographique national (IGN), sous le regard de Martin Parfait Aimé Coussoud Mavoungou, ministre de la Recherche scientifique et de l'Innovation technologique, qui a rehaussé de sa présence la cérémonie. Une manière pour lui de montrer l'importance de ce partenariat «qui marque la volonté ferme de son ministère de s'inscrire résolument dans la perspective de la diversification de l'économie du pays». Un partenariat d'une importance capitale aussi pour la CCIAM qui poursuit la co-construction de la plateforme Liziba qui met la bonne information (économique, commerciale, administrative, règlementaire, juridique et fiscale) à la disposition des entreprises.

Selon Didier Sylvestre Mavouenzela, le champ économique étant le terrain de jeu des protagonistes engagés dans une âpre compétition, ceux qui s'en sortent le mieux sont ceux qui détiennent cette bonne information et s'en servent à bon escient pour se mettre en conformité, anticiper les évolutions de tout ordre, saisir les opportunités et se projeter sur l'avenir. Et si elle existe bel et bien au Congo, ladite information est éparse, d'après lui, et ne permet donc pas aux agents économiques de mieux se situer. La collecter, la traiter et la centraliser en un point unique est le pari que s'est imposé la plateforme Liziba développée par la CCIAM dans le cadre de la 2e composante de la 2e phase du Programme de renforcement des capacités commerciales et entrepreneuriales (PRCCE II) financé par l'Union européenne.

D'après les explications sur ce site données par Jean-Michel Mavoungou, responsable de son help desk (partie visible de la plateforme), le Congo y est présenté à travers une carte dynamique et interactive avec ses douze départements et chacun sa carte pour y accéder. Mais ces cartes ne sont pas actualisées. Les données géographiques qui seront fournies par l'IGN permettront ainsi de les mettre à jour. «Aujourd'hui, l'information est devenue la matière première pour les entreprises. Donc, on veut mettre à la disposition des entreprises toutes les données qui vont leur permettre de bâtir leurs stratégies. C'est pour cela qu'on a élargi notre base de partenaires», a-t-il précisé.

L'information géographique est un levier essentiel pour le développement économique, les acteurs économiques ont besoin de l'avoir, ils ont besoin d'être connus, d'être situés et localisés sur toute l'étendue du territoire nationale, a aussi indiqué Etienne Paka lors de la signature de la convention. Notons que l'IGN est prêt à collaborer avec tous ceux qui entendent contribuer au développement économique du pays. Il a produit les cartes touristiques dont celles des villes de Brazzaville et Pointe-Noire. Il travaille actuellement sur celui d'Oyo.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.