Afrique: Présidentielles en Afrique - Le Tchad et le Bénin dans l'attente des résultats

Près de cinq et sept millions d'électeurs, respectivement au Bénin et au Tchad, ont été appelés aux urnes le 11 avril, pour le premier tour des élections présidentielles.

Au Tchad, le vote s'est déroulé dans le calme, le dépouillement et le décompte des bulletins sont terminés dans les différents bureaux de vote. Aucun chiffre n'est connu dans l'immédiat. Les résultats provisoires ne seront connus que le 25 avril, en raison des longs délais de compilation et d'acheminement des chiffres. Le président Idriss Déby brigue un nouveau mandat face à neuf autres candidats dont trois se sont désistés en guise de protestation.

Au Benin, le vote s'est déroulé également dans le calme. Le président sortant Patrice Talon a affronté deux candidats, (Alassane Soumanou et Corentin Kohoué), deux anciens députés. La Plateforme électorale des organisations de la société civile du Bénin a déjà fait un point sur le déroulement du vote. L'organisation a envoyé plus de mille quatre cents observateurs électoraux sur le terrain.

Le calendrier électoral prévoit que les résultats provisoires soient publiés entre le 13 et le 15 avril.

A la veille des élections présidentielles dans les deux pays d'Afrique francophone, le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a appelé toutes les parties prenantes à faire en sorte que les scrutins soient crédibles et se déroulent de manière pacifique.

En effet, au Tchad et au Bénin, des membres des partis politiques et de la société civile manifestent contre les conditions du processus électoral et contre les candidatures des chefs d'Etat sortants à un nouveau mandat présidentiel.

Le secrétaire général de l'ONU a exhorté les dirigeants politiques Béninois, les partis politiques et leurs sympathisants à « résoudre tout différend pouvant découler du processus électoral par le dialogue pacifique et des moyens légaux ».

Par la voix de son porte-parole, Antonio Guterres a réitéré l'engagement des Nations unies à soutenir les efforts du Bénin « visant à consolider les acquis démocratiques et la cohésion sociale ».

Même message pour le Tchad où le secrétaire général a appelé toutes les parties prenantes « à œuvrer pour un processus électoral apaisé et crédible ».

Le chef de l'ONU a insisté sur la nécessité de respecter les droits civils et politiques, incluant « la liberté de réunion et la liberté d'expression et encourage les médias à promouvoir la cohésion sociale ».

Antonio Guterres a réitèré l'engagement des Nations unies à soutenir les efforts nationaux visant à promouvoir la cohésion sociale et le développement durable au Tchad.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.