Madagascar: Covid-19 - Les trois quarts des Malgaches veulent se faire vacciner, selon une enquête

Transparency International Madagascar a effectué une enquête sur 1 700 personnes dans trois régions du pays. Le but de cette étude est de connaître la perception de la population sur la vaccination, alors que la deuxième vague de Covid-19 continue de faire des ravages sur l'île.

76 % des répondants souhaitent se faire vacciner et approuvent l'introduction des vaccins contre le Covid-19. Selon Transparency International, la quasi-totalité des personnes interrogées souhaite de plus que les vaccins soient gratuits, c'est-à-dire pris en charge par le gouvernement, et 92 % souhaitent avoir le libre choix de se faire vacciner ou non.

Du côté des mesures de lutte contre la pandémie, 56 % des personnes sondées trouvent que les mesures prises par l'État sont suffisantes. Mais beaucoup pensent qu'il y a un manque de sensibilisation autour des variants du Covid-19 et des mesures en vigueur et un contrôle insuffisant de l'application de ces mesures de la part du gouvernement.

Le gouvernement a finalement adhérer au dispositif Covax

Devant ces chiffres, Transparency International recommande à l'exécutif de communiquer de façon transparente sur les vaccins disponibles ou encore d'assurer un approvisionnement correct en intrants médicaux (y compris les vaccins) afin d'éviter toute spéculation.

Dans un contexte de seconde vague terriblement meurtrière, Andry Rajoelina avait préféré dans un premier temps mettre en avant le Covid Organics, à base d'artémisia. Il s'est finalement résolu à adhérer au dispositif Covax, fin mars.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.