Ile Maurice: Consultations pré-budgétaires - Des propositions pour protéger la population et les entreprises

communiqué de presse

Le secrétaire général de la Mauritius Chamber of Commerce and Industry, Dr. Yousouf Ismael, a soumis les propositions de l'organisation au ministre des Finances, de la Planification et du Développement économiques, Dr. Renganaden Padayachy, cet après-midi à Port Louis, dans le cadre des consultations en vue de l'élaboration du budget de 2021-2022.

Le secrétaire général de la MCCI a indiqué que la protection de la population et des entreprises sous-tendent les propositions soumises. Tirer parti des nouveaux accords commerciaux, les réformes institutionnelles et l'économie numérique ont été parmi les thèmes abordés lors de la rencontre.

Selon Dr. Ismael, le Grand Argentier comprend les enjeux face à la situation due à la pandémie de COVID-19. Il a ajouté que les discussions ont porté sur les difficultés des entreprises de même que les opportunités en vue de la relance économique.

Pour rappel, les consultations prébudgétaires pour 2021-2022 ont démarré aujourd'hui. Cette année, l'accent sera mis sur la relance face à la pandémie de COVID-19, le renforcement de la résilience et comment relever les défis auxquels le pays est confronté, conformément à la vision nationale pour une République durable et inclusive.

Plus de: Government of Mauritius

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.