Algérie: L'investissement agricole et agroalimentaire, levier de la croissance économique nationale

Alger — L'investissement dans le secteur de l'agriculture et de l'agroalimentaire constitue un "levier majeur" de croissance économique nationale, ont estimé lundi à Alger plusieurs intervenants au Forum sur l'investissement agricole et agroalimentaire.

Dans ce cadre, le Premier ministre, Abdelaziz Djerad a appelé les différents opérateurs et professionnels à investir en force dans l'agriculture pour donner l'opportunité à ce secteur de devenir le pilier central de la relance économique.

Pour sa part, le ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Abdelhamid Hemdani a réitéré l'appui de son département aux investisseurs dans les secteurs de l'agriculture et de l'industrie agroalimentaire, particulièrement dans le Sud et les Hauts plateaux.

Le ministre a noté que le secteur a adopté des projets efficaces pour améliorer la rentabilité, particulièrement dans les régions du Sud, de manière à renforcer la sécurité alimentaire.

De plus, il a rappelé la création de l'Office de développement de l'agriculture industrielle en terres sahariennes (ODAS) pour la promotion de l'investissement agricole dans le Sud du pays.

Lire aussi: Lutte contre les répercussions du Covid-19: les agriculteurs ont été à la hauteur du défi

"L'ODAS offre des opportunités d'investissement, à travers le portefeuille foncier octroyé par l'Etat, dans le cadre du guichet unique mis à la disposition des investisseurs pour le développement des récoltes stratégiques conformément aux cahiers des charges", a-t-il précisé.

De leur côté, les opérateurs économiques, experts et responsables institutionnels présents à cette manifestation ont évoqué plusieurs défis à relever pour le développement des secteurs agricole et agro-industriel.

Parmi ces défis, les participants à cette manifestation ont signalé celui de l'accès au foncier industriel, saluant les efforts faits dans ce domaine par les pouvoirs publics.

Il a été évoqué, lors des panels organisés, le défi de l'irrigation et de l'énergie où a été mentionné l'intérêt de s'orienter vers des systèmes d'irrigation économiseurs d'eau et le recours au photovoltaïque dans le but de soutenir l'agriculture dans les Hauts-Plateaux et le Sud.

En outre, les responsables présents ont évoqué la nécessité d'adapter les systèmes de soutien financier à la spécificité du secteur agricole, tout en soulignant l'importance des organismes de certification pour l'exportation des produits agroalimentaires.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.