Burkina Faso: Politique nationale - Adama Zongo de la FEDAP/BC rejoint le NTD

Dans la perspective des préparatifs des élections municipales de mai 2022, le Nouveau temps pour la démocratie (NTD) du président Vincent T. Dabilgou bat, chaque fois qu'il en a l'occasion, le rappel de ses troupes. Accompagné d'une très forte délégation de son parti, le président du NTD a rencontré, le samedi 10 avril dernier, les militants de Tanghin-Dassouri. Ce sont, en effet, des militants gonflés à bloc qui ont accueilli dans la ferveur, la délégation. Un fait majeur à noter lors de cette rencontre avec les militants, l'adhésion de Adama Zongo, anciennement leader charismatique du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) et président de la FEDAP/BC, qui, aujourd'hui, marque son adhésion totale au NTD de Vincent T. Dabilgou. « J'ai déposé mes valises au NTD pour être en conformité avec la base qui a émis le souhait que j'y sois », a affirmé Adama Zongo.

C'est dans une effervescence totale que les militants du Nouveau temps pour la démocratie ont accueilli leur mentor, le président Vincent T. Dabilgou. Les organisateurs ont, durant deux jours, sonné la mobilisation des militants du parti. Cette mobilisation, contrairement aux précédentes, avait un cachet tout particulier, à savoir l'adhésion d'un nouveau militant et non des moindres. Adama Zongo, ancien leader charismatique au sein du CDP et président de la FEDAP/BC sous l'ère de l'ex-président Blaise Compaoré. Ce grand rassemblement, hormis les messages politiques tenus par les différents intervenants, fut aussi l'occasion pour les militants d'assister à la prestation de plusieurs artistes en herbe, des troupes folkloriques, tous engagés aux côtés du parti de Vincent T. Dabilgou. Plusieurs interventions ont ponctué cette rencontre avec les militants de Tanghin-Dassouri. Les représentants des anciens, des jeunes, des chefs coutumiers, des femmes, etc., ont tous reconnu le travail « gigantesque » abattu sur le terrain par ce jeune parti créé en 2015 et qui a réussi à avoir un rang honorable sur l'échiquier politique burkinabè. Selon le représentant de la jeunesse, le NTD est un parti qui œuvre pour le rassemblement des Burkinabè, c'est un parti qui, en tant que troisième force politique au Burkina Faso, travaille pour la cohésion et la réconciliation des populations. Par ailleurs, le représentant des jeunes du NTD a aussi soutenu que le NTD est un parti de développement, un parti qui a une vision pour la jeunesse et, poursuit-il, c'est d'ailleurs à juste titre qu'ils ont accepté d'adhérer massivement à ce parti de la mouvance présidentielle. Il a affirmé soutenir non seulement son parti, mais aussi toutes les actions de développement d'où qu'elles viennent, du président Roch Marc Christian Kaboré.

Les militants invités à soutenir le président Roch Marc Christian Kaboré et toutes les actions que celui-ci mettra en œuvre pour le développement du Burkina Faso

Quant à Adama Zongo, transfuge du CDP, aujourd'hui adhérant au NTD, à propos des raisons de son choix pour le NTD parmi la kyrielle de partis sur l'échiquier politique burkinabè, il a affirmé que son engagement au parti de Vincent Dabilgou tient compte de la volonté de la base, l'appel de la base composée de jeunes, de femmes, de vieux, de vieilles, de chefs coutumiers ayant estimé à un moment donné que sa place est au NTD à Tanghin-Dassouri. Et c'est pour répondre à l'appel de la base qu'il a accepté de déposer ses valises au NTD. Et d'ajouter que le parti si cher au président Vincent T. Dabilgou est un parti qui a une vision et cette vision, explique-t-il, « c'est le développement, la construction, la cohésion sociale, le pardon et surtout la réconciliation nationale au Burkina Faso». Adama Zongo a, par ailleurs, invité le peuple burkinabè à faire table rase du passé, à se pardonner et à se projeter vers l'avenir avec le NTD. Le président du parti, Vincent T. Dabilgou, a, pour sa part, salué la mobilisation des militants ainsi que toutes les personnalités ayant effectué le déplacement de Tanghin-Dassouri. Il a particulièrement adressé ses salutations à Adama Zongo qu'il a qualifié de patriote, de personne qui a le sens élevé du devoir, qui a l'amour de son pays. Et d'ajouter que son adhésion au parti va contribuer à faire davantage bouger les lignes au sein du parti vers l'avenir. Avant de clore son propos, Vincent T. Dabilgou a invité tous les militants présents à la cérémonie, à soutenir le président Roch Marc Christian Kaboré et toutes les actions que celui-ci mettra en œuvre pour le développement du Burkina Faso. « Le président Roch Marc Christian Kaboré est un bâtisseur, un agent de développement. En dépit du terrorisme, grâce au soutien du peuple, il déroule sereinement son programme de développement au bénéfice de nos populations », a-t-il conclu.

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Le Pays

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.