Togo: Les mesures du Gouvernement pour un Ramadan sans cas de contamination

Compte tenu de la flambée des cas positifs , le Gouvernement a édicté certaines mesures restrictives pour accompagner les musulmans à être à l'abri des risques de contamination durant ce temps de ramadan.

Pour les 30 jours de jeûnes et prières, le gouvernement exige des Imams l'organisation de plusieurs prières à la place des grandes prières de vendredi, de surcroît il interdit les interprétations sur le coran « Tafsir », les ruptures collectives de jeûne, ainsi que les prières nocturnes et celles faites dans les coins de rues.

« Toutes les prières doivent prendre fin au plus tard à 19h30 durant ce mois de Ramadan. Alors que les mosquées non autorisées restent toujours fermées jusqu'à nouvel ordre, celles ouvertes doivent respecter les mesures barrières sous l'autorité des imams » lit-on dans la note.

« L'inobservation de l'une de ces mesures dans une mosquée entraîne la fermeture immédiate de celle-ci », prévient le gouvernement qui charge l'Union musulmane du Togo à « infliger des sanctions à tous ceux qui ne respecteront pas les mesures ».

Enfin, le gouvernement appelle les fidèles musulmans à une extrême vigilance et à un respect scrupuleux des mesures édictées tout en leur souhaitant « un bon mois de jeûne et de prière à tous les musulmans du Togo ».

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.