Maroc: Ramadan/Covid-19 - Les députés plaident pour des mesures sociales urgentes en faveur des catégories impactées

Rabat — Les groupes de la majorité et de l'opposition à la Chambre des représentants ont appelé, lundi à Rabat, le gouvernement à prendre des mesures sociales urgentes pour soutenir les catégories impactées par les mesures restrictives décidées pendant le mois de Ramadan pour lutter contre Covid-19.

Lors d'une séance consacrée à la discussion de la déclaration du Chef du gouvernement sur la situation épidémiologique au Royaume, les groupes et groupement parlementaires ont indiqué que cette décision aura des effets "dramatiques" sur de larges catégories de la société, les employés des cafés et restaurants et les salariés non-inscrits à la sécurité sociale, soulignant la nécessité d'accompagner cette décision de mesures de soutien et d'accompagnement pour limiter les effets sur ces catégories.

Le gouvernement est appelé à soutenir ces catégories, en particulier les employés non déclarés à la CNSS, ont insisté les parlementaires, appelant l'exécutif à redoubler d'effort afin de venir en aide aux classes sociales qui "souffrent en silence".

Répondant aux interventions des groupes et groupement parlementaires, le Chef du gouvernement Saâd Dine El Otmani a souligné la poursuite du soutien destiné aux catégories souffrant des impacts de la crise sanitaire, faisant savoir que ce soutien sera élargi pour couvrir, à chaque fois, de nouvelles catégories, après consultation des départements gouvernementaux concernés et des professionnels dans le cadre du Comité de veille économique.

Le gouvernement ne ménage aucun effort dans la prise de toues les mesures possibles, et qui sont à même d'alléger la souffrance économique et sociale des citoyens, a insisté M. El Otmani, appelant à une mobilisation nationale totale afin de dépasser cette crise sanitaire, et ce à travers le respect des mesures restrictives en vigueur.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.