Madagascar: Volley-ball - Thierry Ranaivoson tire sa révérence

Thierry Ranaivoson est parti pour un monde meilleur.

Le sport malgache, le monde du volley-ball en particulier, est de nouveau en deuil. L'un des grands noms de la discipline, Thierry Ranaivoson, est décédé ce dimanche à l'âge de 50 ans des suites d' une maladie. Parti trop tôt, le technicien malgache laisse un immense vide dans le monde du volley-ball. Il était le fondateur du club Tiko Volley en 2002.

Après avoir suivi la formation niveau 1 et niveau 2, sa première convocation en tant que sélectionneur national était intervenue en 2008 lors des jeux de la CJSOI. Il était nommé, ensuite, entraîneur de l'équipe nationale lors des jeux des Iles de l'océan Indien aux Seychelles en 2011, puis celui de l'équipe nationale dames en 2015. Il est devenu entraîneur de la Gendarmerie nationale volleyball (GNVB) en 2016 et assistant du directeur technique national en 2017 et 2018. Thierry Ranaivoson a porté haut le flambeau de la GNVB dans les compétitions nationales et internationales.

Il devrait conduire les gendarmes au championnat d'Afrique des clubs champions hommes. Ce sommet aura lieu du 16 au 28 avril à Sousse en Tunisie mais soudainement, le coach a laissé ses protégés orphelins. Ses compagnons de route ont accueilli la nouvelle de son décès avec beaucoup de tristesse et de douleur. Ils pleurent un grand homme sociable et sportif. « Nous étions amis depuis 2002. Je l'ai formé afin qu'il puisse aller loin dans la discipline. Il était sévère mais aussi sociable », a raconté le DTN Jean Honoré Razafinjatovo. Midi Madagasikara présente toutes ses condoléances à sa famille, ses amis et à la grande famille du volley-ball.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.