Madagascar: Andranonahoatra Antanandava - Quatre blessés graves dans une attaque à main armée

Une attaque à main armée s'est produite à Andranonahoatra commune d'Antanandava district de Mandritsara dimanche vers 23 heures.

Des bandits armés ont attaqué un village. Vers 23 heures, des coups de feu ont retenti sur les lieux et quatre individus en patrouille pendant le couvre-feu ont été grièvement blessés dont un touché par balles et trois autres ayant reçu des coups de hache.

Aussitôt informés, huit éléments mixtes en patrouille à bord du véhicule ont engagé l'interception. A leur arrivée sur les lieux, les malfaiteurs avaient déjà pris la fuite mais sans leur butin en direction du sud-ouest dans la commune de Tsaratanàna. Ces derniers ont laissé derrière eux une casquette et une munition de calibre 12. Tous les éléments en poste fixe à Ambalamadiro, à Bevoay et à Amboaboa ont été alertés. Les éléments d'intervention ont porté secours aux victimes qui ont été conduites à l'hôpital Vaovao Mahafaly Mandritsara où ils ont bénéficié des soins nécessaires.

Selon les explications de la gendarmerie, ces bandits avaient déjà fait l'objet de procédures d'une enquête à Mandritsara pour vol de bovidés et ont été condamnés en 2020. Leur sortie de prison n'a été connue qu'il y a un mois. En effet, trois attaques à main armée ont été enregistrées ces deux dernières semaines et ils en étaient les auteurs selon les informations reçues. Le district de Mandritsara fait partie des zones rouges où le vol de bovidé est un phénomène qui gagne du terrain. Sa population souffre donc d'instabilité et vit dans la terreur à cause des actes de banditisme.

Les efforts déployés par les forces de l'ordre permettent cependant la mise en place d'une certaine sécurité dans le district. Ainsi, en vue de démanteler cette association de malfaiteurs, une opération de sécurisation a été entamée par les forces d'intervention.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.