Sénégal: Ramadan - Environ 15 milliards d'Ecobank pour l'approvisionnement en produits de grande consommation

Dakar — Le directeur général d'Ecobank, Sahid Yallou, a annoncé la levée d'un fonds d'environ 15 milliards de francs CFA pour financer les acteurs économiques sénégalais dans le cadre de l'approvisionnement du pays en produits de forte consommation lors du mois de Ramadan et des prochaines fêtes.

"Ainsi, j'ai l'immense plaisir de vous annoncer que Ecobank va lever un fonds d'environ 15 milliards de FCFA pour financer les acteurs et accompagner l'approvisionnement du pays en denrées et produits de fortes consommation, en cette veille de Ramadan et pour les fêtes à venir", a-t-il notamment dit dans un discours dont copie a été transmise à l'APS.

M. Sallou a précisé que l'institution bancaire panafricaine va s'associer "à cette offre des services à valeurs ajoutée comme la possibilité de s'enrôler sur une plateforme de commerce en ligne, la livraison à domicile".

Il s'exprimait lors de la signature d'une convention-cadre de partenariat avec l'Union nationale des commerçants et industriels du Sénégal (UNACOIS-Jappo), présidée par la ministre du Commerce, des Petites et Moyennes entreprises, Aminata Assomme Diatta.

"Pour créer plus de valeur ajoutée à l'activité de commerce, l'UNACOIS accepte de signer avec notre Institution un contrat de distribution de services financiers dans les marchés, à travers les points Xpress. UNACOIS-JAPPO offre la possibilité à ses membres de distribuer les produits de transfert rapide d'argent, de la monnaie électronique de Ecobank", a-t-il expliqué.

Il précise que "les commerçants pourront aussi accepter les paiements des clients avec nos terminaux digitaux [... ]".

D'autres initiatives sont en cours, comme le programme de financement des femmes avec le programme "Ellever" qui sera lancé dans les jours à venir, le programme de formalisation massive des membres de l'UNACOIS, le projet de modernisation du secteur de la distribution en partenariat avec la Fondation Mastercard.

Le directeur exécutif de l'Unacois, Ousmane Sy Ndiaye, a rappelé que ce partenariat remonte à 2018, date à laquelle les deux parties ont mis en place un cadre pour fixer les orientations stratégiques.

Selon lui, elles sont en train de dérouler depuis lors la mise en place de différents produits et services financiers censés être adaptés aux opérateurs économiques sénégalais.

M. Ndiaye a souligné que ce partenariat leur a valu "beaucoup de satisfactions", évoquant l'intervention de l'association commerçante qui a permis de déstocker une valeur de 6 milliards de francs d'huile d'arachide qui était en souffrance dans les magasins de la Sonacos, à cause de la concurrence.

De même, il a relevé le financement d'un montant de deux milliards de francs CFA en faveur des commerçants impactés par la crise sanitaire liée au nouveau coronavirus.

Pour la ministre du Commerce, Aminata Assome Diatta, la signature de cette convention témoigne encore une fois de la place du secteur privé dans la mise en œuvre du Plan Sénégal Emergent (PSE), plus précisément dans son objectif de développement d'une offre compétitive et durable.

Aminata Assome Diatta a assuré que l'Etat et son ministère seront aux côtés des acteurs économiques "pour la mise en œuvre de ces belles initiatives, qui au-delà du développement de notre économie, profiteront en dernier ressort aux populations de notre pays".

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.