Gabon: L'ANPI-GABON, vers une rencontre avec les opérateurs économiques Ngounie-Nyanga et vers des perspectives de nouvelles créations d'entreprises d'ici fin 2021.

Bernard Mouniala, responsable de la représentation régionale Ngounié-Nyanga de l'Agence nationale de promotion des investissements du Gabon (ANPI-GABON) s'est rapproché des opérateurs de sa zone d'exercice. Objectifs, sensibiliser et inciter les opérateurs à sortir de l'informel.

Sous informés, plusieurs opérateurs économiques de la Ngounié et de la Nyanga travaillent dans l'informel faute de manque d'acte de naissance de leur entreprise. C'est pour remédier à ce phénomène qui prend de l'ampleur que Bernard Mouniala a fait le terrain et à enseigner les différents opérateurs économiques. Il a entre autre évoqué les inconvénients liés à l'informel et à inviter tout un chacun à se faire enregistrer afin de bénéficier d'une fiche circuit, ce qui leur garantirait une indemnisation de l'Etat en cas de sinistre, de crise sanitaire ou d'émeutes.

« Lorsque vous êtes en règle, vous pouvez avoir un crédit auprès d'une banque en présentant un bon business plan afin d'augmenter votre chiffre d'affaire, bien évidemment assisté par L'ANPI-GABON. Nous demandons donc à tous les opérateurs économiques de se conformer au vu de bénéficier non seulement des avantages multiformes des affaires mais aussi d'échapper aux représailles de l'Etat suite aux inconformités de sociétés et entreprises » a-t-il rappelé.

Pour rappel, l'ANPI-GABON, fait dans la facilitation de la création d'entreprises. Lorsqu'on exerce une activité génératrice de revenu, on se doit d'avoir une fiche circuit, c'est l'autorisation d'exercer. Afin d'éviter de travailler dans le faux, donc dans l'informel. Il est important d'avoir ce document qui est l'assurance de l'entreprise. Les Missions pluriels de l'ANPI sont donc non seulement de faciliter la création d'entreprises, mais aussi d'accompagner les entreprises dans leur progression.

A ce jour, seulement 150 entreprises ont été créées dans la zone Ngounié Nyanga, le plus grand souhait de Bernard Mouniala serait de rehausser ce niveau d'ici fin 2021.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.