Mali: Assassinat à Bamako du dirigeant de la CMA, ancienne rébellion du Nord

Paraphe par la CMA de l'Accord d'Alger

Sidi Brahim Ould Sidati, le président en exercice de la Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA), est mort dans une clinique de Bamako, au Mali. Un peu plus tôt dans la matinée, il avait été la cible de tirs devant son domicile.

Sidi Brahim Ould Sidati était devant son domicile à Bamako, tôt ce mardi matin, lorsqu'un deux-roues est arrivé à sa hauteur. Deux personnes étaient sur le véhicule, et l'une d'entre elle, selon des témoins, a alors fait feu. Le président en exercice de la CMA a été touché, un de ses compagnons également.

Ils ont été très rapidement transportés dans une clinique de la capitale malienne. Admis au bloc opératoire, Sidi Brahim Ould Sidati a succombé à ses blessures. Ses proches ne le cachent pas : il a été victime d'un assassinat. « Les deux hommes à moto étaient venus l'assassiner, le tuer », confie un membre de son entourage.

Sidi Brahim était au départ le secrétaire général du Mouvement arabe de l'Azawad, le MAA. Originaire du nord-ouest du Mali, il a adhéré à la CMA qui regroupe au départ des mouvements armés hostiles à Bamako. C'est au nom de tous ces mouvements qu'il avait signé le 20 juin 2015 l'accord de paix et de réconciliation d'Alger avec le gouvernement Malien. C'est donc un personnage important de l'ex-rébellion qui vient d'être assassiné à Bamako.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.