Sénégal: Diourbel - Projet de lotissement de Ndayane dans la commune de Tocky Gare - Le collectif des paysans dit niet

Le collectif des paysans pour la défense du foncier dans le département de Diourbel a organisé hier, lundi 12 avril 2021, un point de presse pour s'opposer au deuxième projet de lotissement du village de Ndayane et environs dans la commune de Tocky Gare. Ces populations accusent leur Maire de vouloir exproprier leurs champs de cultures.

Le projet de lotissement du village de Ndayane dans la commune de Tocky Gare dans l'arrondissement de Ndoulo fait grincer des dents. En effet, les populations de cette partie sud de la commune de Diourbel composées de celles de Ndayane, Thiebo et Ndeser s'opposent avec la dernière énergie à la volonté du Maire de Tocky Gare de réaliser un deuxième lotissement après celui de 2015.

Monsieur Moustapha Touré, membre du Collectif des paysans pour la défense du foncier dans le département de Diourbel explique : « cette mobilisation des populations de Ndayane, Thiebo, Ndeser est là pour faire face au bradage et à la spéculation foncière que nous souffrons depuis 2015. Le 4 mars 2015, le Conseil municipal de Tocky Gare a fait une délibération de 600 parcelles dans la zone d'extension Ngognick Nebe. Il a encore fait le même jour deux autres délibérations sur un terrain de 60 m sur 20 affecté au GIE Gainde Fatma pour une station d'essence et un terrain de 50 sur 50 affecté à Mme Marème Faye pour l'implantation d'une auberge ».

Et il poursuit : « le Maire de la commune de Tocky Gare veut faire un autre morcellement de 1 000 parcelles au niveau de nos champs de cultures dénommé projets de lotissement Route de Fatick sans démarche participative. Tous les morcellements opérés depuis 2015 n'ont pas été faits au profit des ayants droit ».

Et Mbassa Sène d'ajouter :« Nous sommes des populations composées à 99 % d'agriculteurs et d'éleveurs. Nous sommes confrontés à un problème de terres cultivables. Nous n'avons que des lopins de terres. Ce que nous avons constaté, ce sont des Maires élus en 2015 qui au lieu de s'occuper de leurs mandants s'enrichissent sur le dos des populations. Nous sommes prêts à défendre nos terres contre les spéculateurs fonciers ».

Le Collectif des paysans pour la défense du foncier dans le département de Diourbel prend à témoin l'opinion nationale et internationale/ Pour sa part, le Maire de la commune de Tocky Gare réfute ces accusations .Abdou Diagne estime que nul ne peut les empêcher de réaliser un projet de lotissement qui respecte les procédures administratives et qui répond aux besoins. Selon lui, ce lotissement est à l'état de projet.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.