Congo-Brazzaville: Education - Les enseignants volontaires entament une grève illimitée

La grève décrétée par la Coordination des diplômés des écoles professionnelles de l'enseignement (CDEPE) est entrée en vigueur le 13 avril du fait que le gouvernement ne respecte pas le cahier des charges, selon les grévistes.

« Vu le non-paiement de six mois d'arriérés de bourse ; Vu la décision du gouvernement interdisant le recrutement des enseignants volontaires (finalistes) ayant 45 ans, nous décidons de l'arrêt immédiat des cours sur toute l'étendue du territoire national », souligne la déclaration de la CDEPE rendue publique le 12 avril à Brazzaville.

La Coordination estime que l'interdiction de recruter les volontaires âgés de 45 ans est arbitraire, car la loi n°021/89 du 14 novembre 1989 portant refonte du statut général de la Fonction publique modifiée et complétée par les lois 14-2007 du 25 juillet 2007 et 21-2010 du 30 décembre 2010 fait du concours le critère d'intégration à la Fonction publique. « Lorsque ces volontaires ont fini à l'université, ils n'avaient pas 45 ans. Quand ils ont été affectés suivant le protocole ils n'avaient pas cet âge. Nous demandons donc au gouvernement de régler ce problème sinon le CDEPE porte plainte contre l'Etat à ce propos », a déclaré Herman Nzaba Nguila, un des responsables de la Coordination.

En rappel, 4660 enseignants volontaires ont été affectés dans les différentes localités du pays suite au protocole d'accord signé, le 27 septembre 2018, entre le gouvernement et la Coordination des diplômés des écoles professionnelles de l'enseignement. Au moment où la grève est décrétée, de nombreux volontaires sont à Brazzaville pour des congés de pâques qui viennent de finir. Ils ne sont pas disposés à repartir dans leurs localités respectives aussi longtemps qu'ils ne seront payés. Et si la paie se fait dans les localités respectives, ils vont sans nul doute se précipiter pour s'y rendre.

A La Une: Education

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.