Togo: ANADEB consulte les acteurs impliqués

Le gouvernement togolais a lancé en 2017, le projet d'opportunités d'emplois pour les jeunes vulnérables (EJV) et le projet filets sociaux et de services de base (FSB) avec l'appui de la banque mondiale ; ces deux projets prennent fin en décembre 2021.

La pandémie au COVID 19 ayant sérieusement entravé l'évolution normale de la réalisation normale de ces projets, amène le gouvernement et son partenaire à réagir d'une manière prompte et équilibrée pour contrer les effets de cette maladie sur les deux projets. C'est dans ce cadre qu'un fonds additionnel est promis (par la Banque mondiale) pour financer un projet FSB additionnel pour prendre en compte essentiellement la sous-composante activités génératrices de revenus du projet EJV et les transferts monétaires du projet FSB.

En se conformant à la législation en vigueur au niveau des deux partenaires, des consultations du public s'avèrent indispensables afin d'intégrer les préoccupations de tous les acteurs concernés dans ce document qui constitue un contrat environnemental et social entre la banque mondiale et le gouvernement togolais afin d'obtenir des résultats durables dans la mise en œuvre de ce projet FSB additionnel. Les acteurs concernés de la région des Savanes ont été rencontrés le lundi 12 avril à Dapaong pour l'élaboration de cadre de gestion environnementale et sociale.

Dans la région des Savanes, 3 295 jeunes issus de 57 villages ont bénéficié de la subvention et tous ont démarré leurs AGR dans le cadre du projet EJV et, 15 546 ménages issus de 173 villages de 46 cantons pauvres ont bénéficié des transferts monétaires dans le cadre du projet FSB.

La présente consultation mérite d'être faite afin de proposer des mesures d'atténuation et de compensation aux impacts négatifs du projet et celles de prévention et de gestion aux risques qui lui sont inhérent ; ceci pour que la mise en œuvre de ce nouveau projet n'ait aucuns impacts et risques l'environnement biophysique et humain.

La rencontre a été officiée par la le préfet de Tône en présence de la directrice générale de l'Agence Nationale pour le Développement à la Base (ANADEB), Mme KADANGA Mazalo.

Il faut préciser que la composante transfert monétaire du projet filets sociaux de base vise ) accroitre le revenu et la consommation des ménages ciblés et, de ce fait, leur capacité à faire face aux chocs et la composante AGR du projet d'opportunités d'emplois pour les jeunes vulnérables vise à soutenir les bénéficiaires qui ont achevé avec succès les activités de la composante 1, pour le lancement ou l'extension d'une activité génératrice de revenus (à travers une subvention et l'accès au mentorat).

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.