Sénégal: Amélioration des conditions de vie des populations sénégalaises - La Senelec lance trois projets d'envergure pour 9,7 milliards de FCFA

La Société nationale d'électricité du Sénégal (Senelec) a lancé ce matin, trois projets pour un montant global de 9,7 milliards de francs Cfa. Il s'agit du projet de réalisation d'installations électriques intérieures et raccordement de 37 500 ménages à faibles revenus, du projet de sécurisation de 50 mille clients des quartiers à accès difficile et enfin du projet de sécurisation des installations électriques de 20 mille cantines dans les marchés.

La Senelec poursuit sa politique allant dans le sens de l'amélioration des conditions de vie des populations sénégalaises. Effet, ladite société a lancé ce matin, trois projets d'envergure pour une somme globale de 9,7 milliards de francs Cfa. Selon le directeur général Papa Demba Bitèye, il s'agit du projet de réalisation d'installations électriques intérieures et raccordement de 37 500 ménages à faibles revenus à travers tout le territoire national pour un montant de 5 milliards 438 millions 609 mille 657 francs Cfa.

Ledit projet, souligne la Senelec, consiste à fournir et poser gratuitement le matériel électrique d'installations intérieures (3 lampes, 1 prise, 1 coffret modulaire avec un modulaire C10, C20 et disjoncteur de branchement différentiel), mettre en place des installations intérieures respectant les normes et garantissant une très grande sécurité au niveau de tous les ménages (prise de terre, interrupteur différentiel) et raccorder le ménage au réseau de distribution électrique basse tension.

Parmi les projets lancés par la Senelec avec ses partenaires techniques et financiers à savoir la Proquelec (Promotion de la qualité des installations électriques intérieures, la Banque mondiale et la Banque européenne d'investissement, figure également celui relatif à la sécurisation de 20 mille cantines au niveau de 9 marchés du pays.

Ce projet prévu pour un coût global de 2 milliards 769 millions 850 mille 490 francs Cfa, s'inscrit, tout comme les autres, dans le cadre de la composante 2 du Projet d'appui au secteur de l'électricité (Pase). A en croire le Dg de la Senelec, ce projet vise à renforcer la sécurité des biens et des personnes au niveau des marchés, avec notamment le regroupement et l'isolement des compteurs dans un endroit, l'élimination de tous les foyers susceptibles d'être des sources d'insécurité entre autres.

Les marchés ciblés dans le cadre de cette phase pilote du projet de sécurisation de 20 mille cantines sont, d'après la Senelec, les Marchés Hlm 5 (Dakar), Castor (Dakar), Mbabass (Dakar), Parcelles Unité 11 (Dakar), Gueule tapée (Case ba), Thiaroy, Tivaouane, Ndoumbé Diop (Diourbel), Tendjiguene (Saint Louis).

Le troisième projet que compte mettre en œuvre la société dirigée par Papa Demba Bitèye concerne la sécurisation de 50 mille clients dans les quartiers à accès difficile qui sera financé par la Banque mondiale et la Banque européenne d'investissement à hauteur de 1 milliard 554 millions de francs Cfa. Le projet compte couvrir l'ensemble du territoire national. Il ambitionne, d'après M. Bitèye, de mettre aux normes et d'améliorer la qualité de service, de reprendre les branchements anarchiques, de promouvoir le prépaiement (Woyofal), de moderniser le comptage, de réduire l'énergie non distribuée et les pannes etc.

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.