Maroc: L'évolution de la situation épidémiologique requiert de tous les citoyens de faire preuve d'esprit de responsabilité (universitaire)

Casablanca — Les derniers développements de la situation épidémiologique dans le Royaume requièrent de tous les citoyens de faire preuve d'un esprit de responsabilité, a affirmé l'enseignant universitaire Nabil Al-Katt.

En réaction à la décision du gouvernement de prendre des mesures préventives et d'accompagnement suite à ces développements, M. Al-Katt, un enseignant chercheur à la faculté des sciences juridiques et politiques de l'Université Ibn Tofail à Kénitra, a souligné dans une déclaration à la MAP que la situation épidémiologique actuelle impose à tous les citoyens de faire preuve d'un esprit de responsabilité à travers le respect des mesures préventives, de distanciation sociale et la diminution des contacts sociaux directs.

Il est clair que le gouvernement est très conscient de l'ampleur des impacts économiques et sociaux de ses décisions lorsqu'il a tenté de limiter l'ampleur de la propagation de l'épidémie sans imposer un confinement total qui reste l'une des options possibles si la situation épidémique connaitrait une éventuelle dégradation au niveau des cas graves, a-t-il dit.

Il a également indiqué que durant le Ramadan avec les rituels religieux spécifiques qui marquent le mois sacré et un ralentissement des activités économiques et commerciales pendant la journée, les citoyens et les professionnels engageront à nouveau le débat sur les mesures prises parallèlement à la décision d'interdire les déplacements nocturnes au niveau national de 20H00 à 06H00, à l'exception de certains cas particuliers, tout en maintenant les différentes mesures annoncées auparavant.

La lecture scientifique de la situation épidémiologique dans le Royaume, qui se caractérise par un esprit proactif et responsable comme en témoignent les étapes précédentes qui ont prouvé l'efficacité de la gestion de l'épidémie et permis d'éviter des scénarios catastrophiques que les pays dotés de systèmes de santé avancés n'ont pas pu surmonter, confirme aujourd'hui qu'une augmentation du taux d'occupation des salles de réanimation et l'apparition de symptômes plus sévères sur les personnes infectées nécessitent des mesures efficaces qui prennent en compte la spécificité de la nouvelle souche du virus, a-t-il dit.

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.