Afrique: Hommage / Amadou Hampâté Bâ « 30 Ans déjà »; Le programme des festivités connu

L'année 2021 marque la commémoration du 30e anniversaire du décès de l'écrivain africain de renom, Amadou Hampâté Bâ. Un évènement que la Fondation qui porte son nom, en collaboration avec le Bureau de l'Unesco à Abidjan, entend marquer d'une pierre blanche à travers un programme de célébration dénommé : « 30 Ans déjà ».

Le lancement de cet évènement commémoratif a eu lieu le lundi 12 avril au siège de la Fondation situé à Cocody Danga, Abidjan. Ce lancement a enregistré la présence de nombreuses personnalités parmi lesquelles Anne Lemaistre, représentante résidente de l'Unesco en Côte d'Ivoire, le professeur Yacouba Konaté, directeur de la Rotonde des arts, ou encore le professeur Méité Méké, titulaire de la Chaire Unesco pour la culture de la paix.

Un programme diversifié pour atteindre un large public

Les journées du 14 et 15 mai ont été retenues pour rendre un vibrant hommage à Amadou Hampâté Bâ. Des activités diverses sont annoncées avec l'objectif affiché pour les organisateurs de toucher un public large et varié. Il est ainsi prévu, le 15 mai, une table-ronde qui verra la participation de nombreuses personnalités du monde culturel africain. Avec des thématiques telles que «Aînés et cadets, la problématique de la transmission», ou encore «Les données de l'oralité à l'épreuve de la globalisation», ces échanges ont pour objectif d'ouvrir le débat sur l'ensemble de la pensée africaine. Une soirée culturelle est annoncée pour le 14 mai, à l'Ivoire Golf hôtel, à Cocody.

Avec la participation d'artistes de renom tels que Ami Koïta ou encore le maître de la Kora, Toumani Diabaté. Cette soirée sera aussi ponctuée par des activités telles que des contes, des poèmes, et des chants autour d'un feu de bois. Un concours littéraire aura lieu et sera lancé le 15 mai. Il sera ouvert aux élèves des collèges et des lycées, ainsi qu'aux étudiants. 5 prix sont en jeu dans le cadre de ce concours, ont indiqué les organisateurs. Un Salon des Langues africaines, ainsi qu'une exposition digitale internationale ouverte aux publics ivoirien et international seront au menu. Et la liste des activités communiquées n'est pas exhaustive.

L'Unesco, le partenaire naturel

Lors de ce lancement, la représentante résidente de l'Unesco en Côte d'Ivoire, Anne Lemaistre, a déclaré qu'il est un devoir naturel pour cette institution de participer à cet hommage rendu à l'une des plus grandes figures de la littérature africaine. Elle a rappelé les initiatives prises par l'Unesco pour perpétuer l'œuvre de celui qui est aussi connu sous le nom de "Sage de Marcory". «La Fondation a initié depuis 2019, grâce au soutien de l'Unesco, la numérisation des archives, la conservation physique des documents et l'élaboration d'une bibliothèque digitale. Ce projet contribuera à la valorisation des archives et à la demande de leur inscription au registre « Mémoire du monde », programme visant à préserver et à faire connaître des fonds d'archives documentaires considérés par l'Unesco comme ayant une valeur universelle exceptionnelle et appartenant à toute l'humanité», a-t-elle fait savoir.

La Fondation, pour pérenniser l'œuvre d'Hampâté Bâ

Rappelons que la Fondation Amadou Hampâté Bâ a l'énorme et délicate responsabilité de préserver les archives de l'écrivain. Ayant passé la majeure partie de sa vie en Côte d'Ivoire, la quasi-totalité de ses œuvres s'y trouvent et y sont conservées. Les locaux de la Fondation abritent des milliers de documents d'archives qui ont rempli la vie de l'auteur et nourri ses recherches pendant plus de 70 ans. Depuis sa création, Roukiatou Hampâté Bâ, l'une des plus jeunes filles d'Amadou Hampâté Bâ, en est la présidente. Devant le parterre d'invités venus assister au lancement des festivités commémoratives en la mémoire de son père, elle s'est montrée reconnaissante du soutien et des différents appuis pour la réussite de cet évènement.

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.