Cameroun: Lutte contre l'immigration clandestine - Des jeunes montent au créneau

L'Ong ORLUCCEJA qui promeut l'épanouissement de cette couche de la population a organisé un séminaire de formation de ses membres le 31 mars dernier à Yaoundé.

Sensibiliser sur les inconvénients de l'immigration clandestine. Eduquer et former les jeunes sur l'avenir d'une Afrique suffisante. Coopérer avec le gouvernement sur les besoins immédiats de la jeunesse. Telles sont les missions que se donne l'Organisation pour la lutte contre la clandestinité et pour l'épanouissement de la jeunesse africaine (ORLUCCEJA). Afin d'atteindre leurs objectifs, les coordonnateurs régionaux de cette Ong ont reçu des outils nécessaires pour affuter leurs armes sur le terrain.

C'était au cours d'un séminaire de renforcement des capacités organisé le 31 mars dernier à la mairie de Yaoundé IV. Pendant deux jours, ces responsables ont reçu des notions sur les modules de l'Ong, notamment sur l'histoire, l'encadrement juridique, les objectifs et les emblèmes. A l'issue de cette formation, les régionaux ont été mandatés pour outiller les agents sensibilisateurs recrutés sur l'étendue du territoire national. « L'Ong a été implémentée au Cameroun depuis 2018. Le bureau national étant déjà constitué et le recrutement effectif dans les régions. Il était question de passer à un processus de décentralisation. Nous avons actuellement neuf coordinations régionales en dehors des régions du Sud-Ouest et du Nord-Ouest en raison de la crise socio-politique qui y prévaut », a expliqué Godi Effendi, président national de l'Ong ORLUCCEJA.

L'immigration clandestine étant à l'origine du retard du continent noir, d'après Godi Effendi, il sera question pour les membres de l'Ong de sensibiliser les jeunes sur les inconvénients de la clandestinité sous toutes ses formes. « Toutes les activités menées sont à titre d'interpellation de la jeunesse à ne pas opter pour l'aventure. Les valeurs économiques n'étant pas prises en compte, notre objectif est de donner les valeurs aux différents secteurs d'activités économiques », a indiqué le président national de l'Ong ORLUCCEJA. L'Organisation pour la lutte contre la clandestinité et pour l'épanouissement de la jeunesse africaine a vu le jour en 2016 à Ouagadougou au Burkina Faso. Elle est présente dans 13 pays africains.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.