Sénégal: Le parc industriel de Diamniadio doit s'adapter à la Zlecaf (députés)

Dakar — Des députés se sont engagés à faire le plaidoyer nécessaire pour que l'Etat érige le parc industriel international de Diamniadio (ouest) en hub capable de satisfaire les besoins des investisseurs étrangers et locaux en l'arrimant à la zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf).

"L'Agence d'aménagement et de promotion des sites industriels, chargée de l'administration et de la gestion du parc industriel de Diamniadio, est en train de faire un travail remarquable. Mais nous pensons que le budget alloué n'est pas suffisant pour cet objectif", l'érection du parc en hub international des affaires, a souligné le président de la commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale, Ibrahima Abou Nguette.

Il a fait ce plaidoyer après la visite rendue par des membres de ladite commission parlementaire à une vingtaine d'industries installées au sein du parc industriel de Diamniadio, lequel doit, selon lui, s'adapter à la Zlecaf de l'Union africaine.

"Il faut aller vers la mise à niveau de toutes les infrastructures, puisqu'il manque beaucoup de choses dans le cadre des infrastructures, notamment les routes et le réseau d'assainissement", a dit M. Nguette.

La commission parlementaire qu'il dirige va demander au ministre du Budget et à l'ensemble des services concernés d'aider la plateforme industrielle et de lui octroyer les moyens nécessaires à l'atteinte de ses objectifs, a-t-il promis.

Il faut éviter que les difficultés soulevées par les entreprises visitées par les députés au sein du parc puissent "décourager d'autres investisseurs à venir s'y installer", a averti Ibrahima Abou Nguette.

Le parc industriel international doit avoir les "avantages" qu'il mérite "pour attirer d'autres investisseurs", a-t-il dit.

"Il y a des choses à faire pour que le parc industriel puisse être plus attractif", a insisté M. Nguette, précisant que la visite des membres de la commission parlementaire fait partie des missions d'évaluation des politiques publiques confiées à l'Assemblée nationale.

"Nous avons vu, constaté, entendu et bien apprécié ce qui se fait au sein de cette zone économique spéciale, qui est un enjeu important de la politique d'industrialisation en cours dans cette aire industrielle occupée par des Sénégalais et des étrangers", a souligné le député.

Les parlementaires étaient accompagnés, pour la visite du parc, du directeur de l'Agence d'aménagement et de promotion des sites industriels, de l'administrateur délégué de l'APIX, l'agence chargée de la promotion des investissements et des grands travaux de l'Etat.

L'APIX a ouvert un guichet dont la mission est de faciliter aux entreprises les démarches administratives, y compris pour leur installation dans le parc de Diamniadio.

Ce domaine industriel accueille des entreprises des secteurs de l'agroalimentaire, du bâtiment, de l'emballage, de la distribution pharmaceutique, du textile, de l'électronique, etc.

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.