Afrique de l'Ouest: Société générale Côte-d'Ivoire - Le résultat net en repli de - 3,6% pour l'exercice 2020

Dans un environnement exceptionnel marqué par la crise sanitaire du Covid-19, Société générale Côte d'Ivoire a démontré une excellente résilience de ses résultats 2020. Selon un communiqué de presse, elle affiche de bonnes performances commerciales qui se traduisent par la hausse des encours moyens de crédits (+11%) et des encours moyens de dépôts (+16%) comparés à l'exercice 2019 maintenant ainsi sa position de leader dans le secteur bancaire avec des parts de marchés sur les crédits et dépôts respectivement de 18,7% et 17%.

La même source signale que le produit net bancaire de Société générale Côte d'Ivoire progresse de +9% comparé à l'exercice précédent soutenu par une croissance de +16% de la marge nette d'intérêts et une bonne résistance des commissions et autres produits portées notamment par l'ensemble des commissions de services.

Au final, la banque achève l'exercice 2020 sur un résultat net de 48 435 millions FCFA, en repli de -3,6% comparé à l'exercice précédent sous l'effet d'un coût net du risque en forte croissance. Retraité de la provision spécifique, le résultat net ressortirait à 54,6 milliards FCFA et la dynamique de croissance du résultat net ressortirait alors à +7% vs 2019.

Fort des performances réalisées en 2020 et tenant compte des incertitudes liées à l'ampleur et à la durée de la pandémie de Covid-19 et dans le respect des recommandations du régulateur en matière de distributions de dividendes d'une part, compte tenu du niveau très confortable de notre ratio de solvabilité d'autre part, il sera proposé à la prochaine assemblée générale de la Banque la distribution d'un dividende brut par action de 405 FCFA en hausse de 35% par rapport à 2019 (300 FCFA), soit un taux de distribution du résultat net 2020 de 26% (vs 19% en 2019).

L'année 2020 a été marquée par une pandémie exceptionnelle qui a dégradé de manière générale l'environnement économique et entrainé un impact important sur le coût net du risque de l'exercice. L'année 2021 sera une nouvelle année de mobilisation face à l'évolution incertaine de la pandémie encore active en ce début d'année et dont les impacts économiques et sociaux pourraient être profonds.

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.