Cote d'Ivoire: Basket-ball - Laetitia Sahié, une belle révélation

Si le National centre de basket-ball d'Abidjan (Nca) se surprend à rêver du titre cette année, c'est bien grâcee à Ange-Laetitia Akéssé Sahié. A 21 ans, elle porte à 50% l'équipe du Nca. Tout le monde la voit.

D'ailleurs, sur les petits papiers de la Fédération ivoirienne de basket-ball (Fibb), à mi-parcours du championnat, Laetitia Sahié n'a pas son pareil. Elle est non seulement la meilleure marqueuse du championnat national dames, avec 180 points marqués, après la première phase (11 matchs), soit une moyenne de 16,3 points par match. Mais en plus, cette ailière-forte enregistre à son compteur 130 rebonds ! De quoi l'inscrire sur la short-list des meilleures joueuses de la saison.

« Franchement, cette jeune fille sait tout faire. Elle manie merveilleusement le ballon des deux mains. Laetitia est une bonne joueuse à Nca. Je suis curieuse de la voir évoluer dans une équipe plus structurée », estime Patricia Lorougnon, ancienne internationale de basket-ball, aujourd'hui coach d'Ivestp. Avec Patricia Lorougnon, c'est toute la classe des techniciens du championnat qui tombe sous le charme de l'ailière d'1,90m pour 69 Kg.

« Mon secret, c'est le travail. Je m'entraîne au moins deux fois par jour. C'est d'ailleurs le cas pour toute l'équipe. Tous les matins à partir de 6h30, on se retrouve à l'Institut national de la jeunesse et des sports (Injs) à Marcory pour travailler. L'après-midi, nous commençons à 17h pour finir à 21h, cette fois à l'école primaire Lagune, à Koumassi Prodomo », confie Laetitia Sahié. Avant de réaffirmer les ambitions de Nca cette saison : « C'est notre cinquième année en senior. On a décidé de jouer à fond le titre. On espère vraiment créer la surprise, en jouant la finale du championnat face à un des gros bras du championnat féminin, Abc ou Csat. Au pire des cas, nous allons nous consoler avec la deuxième place ».

Objectif, le titre 2021

C'est que Nca, qui a découvert le championnat d'élite en 2016, n'a plus froid aux yeux. Le mois dernier, elles ont mené face à l'Abc, qui a dû sortir ses tripes pour l'emporter au tie-break. « Cette dernière confrontation avec l'Abc m'est restée en travers de la gorge. On méritait de gagner ce match. Mais bon, cela indique clairement que Nca travaille bien et que nous sommes sur la bonne voie. Nous avons beaucoup progressé. C'est de bonne augure puisque nous avons encore une bonne marge devant nous », raconte la joueuse qu'on annonce en Europe, à la fin de la saison.

Même si Laetitia avoue avoir été inspirée par Mamiki Cissé et Solange Ebondji, deux joueuses de l'Abc, qui l'ont vue arriver au basket-ball à cinq ans au Ceti (lieu d'entraînement de l'Abc). « C'était en 2005. On venait me chercher à la maison et on m'y ramenait une fois l'entraînement terminé. Je ne savais pas de quoi il était question au juste. Mais, au fil du temps, j'ai pris goût et aujourd'hui, le basket est devenu une véritable passion pour moi », déclare la joueuse, également douée pour le handball.

Fanatique de l'Américain Kevin Durant, l'ailier des Nets de Brooklyn (Usa), Laetitia Sahié, veut continuer de gravir les échelons, évoluer dans un grand club à l'étranger et défendre les couleurs de son pays, à travers la sélection nationale féminine.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.