Soudan: Darfour - Le HCR alerte des conséquences des derniers combats sur la population

Des réfugiés fuyant les récentes violences dans la région du Darfour au Soudan s'assoient à l'ombre près de la ville d'Adré, au Tchad.

Au Soudan, en moins de 10 jours et selon un rapport de l'Agence des Nations unies pour les réfugiés, des affrontements intercommunautaires ont fait 144 victimes et plus de 200 blessés à El-Geneina dans la région du Darfour. Ces affrontements ont également provoqué la fuite de près de 2 000 réfugiés au Tchad voisin.

Pour le porte-parole régional du Haut-Commissariat aux Réfugiés des Nations unies (HCR), Romain Desclous, ces personnes sont en état d'urgence sanitaire :

« Les violences ont forcé et ont fait peur aux gens, les ont forcé à fuir. Pour certain à fuir dans l'immédiate proximité, dans le Darfour occidental, un chiffre pour l'instant dont nous n'avons pas le détail pour des raisons d'accès, en raison de l'insécurité, mais également 2 000 autres ont fui vers le Tchad voisin, nos équipes se sont déplacées immédiatement sur le terrain et ils ont pu aller à leur rencontre, voir les conditions qui sont déplorables sur les lieux où ils ont trouvé refuge. »

Le porte-parole de l'organisation décrit les conditions de vie de ces réfugiés : « On parle de 2 000 personnes qui n'ont pas d'abris, qui sont à l'ombre des quelques arbres, qui n'ont accès ni à l'eau ni à la nourriture, selon les informations dont nous disposons, si la situation s'est relativement calmée autour et dans El-Geneina, la sécurité est tout de même toujours assez volatile, la situation est volatile et nous craignons que si cela continue, d'autres réfugiés ne traversent la frontière pour venir au Tchad. »

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.