Algérie: Production du Vaccin Spoutnik V - Saidal débutera les formations prochainement

Alger — Les formations au profit des effectifs qui seront chargés de produire le vaccin russe contre le coronavirus, "Spoutnik V", débuteront prochainement, a indiqué à l'APS, la PDG du groupe pharmaceutique public Saidal, Fatoum Akacem.

Mme. Akacem a relevé, à ce titre, la délicatesse du domaine de la virologie qui nécessite des formations spécifiques, tout en soulignant que "tout sera fait pour relever le défi d'être prêt à la date avancée par le ministre, à savoir septembre 2021".

La PDG s'est réjouie du choix qui s'est porté sur le groupe qu'elle dirige pour la production du "Spoutnik V" et qui est lié, selon elle, à des raisons "de souveraineté".

"Il ne reste plus qu'à la mettre à niveau sur certains aspects liés à la spécificité du vaccin et les pourparlers sont engagés, dans ce sens, avec tous les fournisseurs d'équipements", selon la PDG, relevant que les contrats de confidentialités ont été signés autant que ceux de transferts de technologie.

Toutefois, Mme. Akacem a précisé que le vaccin "Spoutnik V" ne sera pas produit en "full process" dès le mois de septembre prochain, mais Saidal sera en mesure de réaliser, à cette échéance, "l'étape de répartition qui est celle qui précède le conditionnement".

Il s'agit de répartir la substance diluée qu'on appelle le bulk dans des flacons et faire des contrôles, ce qui constitue une partie "importante" du transfert de technologie, détaille la PDG ajoutant que la partie la plus difficile et la plus longue commence à partir de la souche, qui sera entreprise "parallèlement".

Donnant davantage de détails à ce sujet, elle a expliqué que Saidal préfère réaliser l'étape trois et quatre, du processus de production, "pour sortir le vaccin le plutôt possible".

Mme. Akacem fait savoir que la production de vaccins diffère de la production d'un médicament puisqu'elle exige certaines technologies, un suivi et certains contrôles spécifiques qui sont imposés aux vaccins et pas forcément aux médicaments.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.