Maroc: Intelaka à Fès-Meknès - Une importante dynamique entrepreneuriale

Fès — La mise en œuvre du programme intégré d'appui et de financement de l'entreprenariat "Intelaka", lancé un an plus tôt, a créé une dynamique entrepreneuriale importante dans la région Fès-Meknès, a affirmé le directeur général du Centre régional d'investissement (CRI), Yassine Tazi.

Le bilan de la première année du programme est "encourageant" malgré le contexte de la Covid-19 et les perspectives pour l'année 2021 demeurent "prometteuses au vu des efforts d'accompagnement déployés pour maximiser le taux de financement et de pérennisation des projets", a souligné M. Tazi dans un entretien à la MAP.

Selon lui, 1.718 entreprises et porteurs de projets ont pu bénéficier de financement dans le cadre du programme, pour un montant global de 248,4 MDH, soit 10,8% de part pour la Région qui se classe à la 3ème position au niveau national. Les secteurs les plus représentés sont l'agriculture (37%), le commerce et la distribution (26%) et l'industrie (12%).

L'offre "INTELAK", a précisé le responsable régional, concerne 63% des bénéficiaires et INTELAK AL MOUSTAMIR AL QARAWI (37%), avec des montants de crédits majoritairement inférieurs à 300.000 DH (90%), ajoutant que 90% des dossiers de crédits soumis aux établissements bancaires ont été validés sur la période.

Sur le volet d'accompagnement, le CRI Fès-Meknès a accueilli durant l'année 2020 plus de 3.000 visiteurs intéressés par le programme, et a mis en place une offre de services autour de l'information et la sensibilisation, des entretiens individuels, de l'aide au montage du Business Plan, l'aide à la création d'entreprises ou de l'orientation vers les partenaires du programme.

Pour renforcer le volet d'accompagnement, M. Tazi a fait savoir que le CRI Fès-Meknès a noué des partenariats avec différents acteurs majeurs, comme Bank Of Africa pour la promotion de l'entreprenariat, l'inclusion financière des jeunes et le développement de programmes d'innovation et d'open innovation.

Dans ce cadre, des formations spécifiques ont été dispensées aux TPE et PME, à travers les programmes «Club de l'Entrepreneuriat » et «Club PME», afin d'améliorer leurs compétences, et des challenges régionaux ont été organisés à travers le programme «Smart Bank» visant le développement Fintech des filières porteuses de la Région. Une centaine de porteurs de projets ont pu bénéficier de cet accompagnement dédié, qui se poursuit à ce jour.

Une convention de partenariat a également été conclue en mars 2021 entre le CRI Fès-Meknès, l'ANAPEC, la Fondation Création d'Entreprises (FCE) du groupe BCP, ainsi que la Banque Populaire Fès-Meknès, visant à mutualiser les efforts régionaux dans le cadre du Programme intégré d'appui et de financement des entreprises (PIAFE), à travers la mise en place de «AFWAJ», premier programme intégré visant l'accompagnement de bout en bout de 500 porteurs de projets à fin 2021 au niveau de la Région Fès-Meknès.

D'autres partenariats sont en cours d'élaboration, afin de proposer un accompagnement sur mesure à d'autres cibles du programme, comme les coopératives, les startups ou les exploitants agricoles, et le développement des compétences à travers des structures d'incubation favorisant le conseil et le partage d'expériences, a-t-il indiqué.

Le PIAFE vient en exécution des Hautes Orientations Royales concernant la facilitation de l'accès des entreprises au financement. Il s'articule autour de trois principaux axes, à savoir le financement de l'entrepreneuriat, la coordination des actions d'appui et d'accompagnement de l'entrepreneuriat au niveau des régions et l'inclusion financière des populations rurales.

Le Programme, qui mobilise une enveloppe de 8 milliards de DH sur trois ans, prévoit une batterie de mesures importantes au profit des segments cibles, principalement le plafonnement des taux de sortie à 2pc, ramené à 1,75pc pour le monde rural, l'abandon de toute forme de garantie à l'exception de celles liées au projet, la simplification des procédures de traitement des demandes de financement, ainsi que l'octroi d'un taux préférentiel de 0,1pc pour les primes d'assurances "décès/invalidité totale-emprunteur".

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.