Gabon: Réfections de la chaussée - Léon Armel Bounda Balonzi prévoit des sanctions

Dans un communiqué publié dans le quotidien L'Union du mardi 13 avril, le ministre des Travaux Publics est revenu sur le respect des normes en vigueur en matière de réfection des chaussées, et a prévenu que tout contrevenant s'expose à des sanctions.

Léon Armel Bounda Balonzi s'appuie sur la loi n° 013/2003 du 17 février 2005 portant protection du patrimoine routier national. Toutes personnes physiques ou morales qui participent à la dégradation des chaussées sont désormais prévenues. Le ministre des Travaux Publics a rappelé que « toute réfection des chaussées doit obéir aux normes en vigueur », ces travaux effectués par les entreprises expertes en la matière seront contrôlés par le Laboratoire national du bâtiment et des travaux publics du Gabon (LNBTPG) qui s'assurera que la qualité est au rendez-vous.

Même son de cloche pour les particuliers, en l'occurrence certains « débrouillards » qui s'hasardent le plus souvent à boucher des « nids de poule » avec du béton, ou des pierres. Ces derniers risquent également des sanctions, compte tenu du fait qu'ils ne sont pas habilités pour effectuer ces travaux. Le membre du gouvernement est donc clair, plus de route « façon façon » dans les grandes artères de la capitale gabonaise.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.