Afrique: CAN 2025 - La Guinée à l'école camerounaise

Le ministre des Sports et de l'Education physique, Narcisse Mouelle Kombi, a reçu son homologue guinéen Sanoussy Bantama Sow, vendredi dernier à Yaoundé.

Ces cinq dernières années, le Cameroun s'est illustrée par des succès retentissants en matière d'organisation des compétitions internationales de football. La Coupe d'Afrique des nations (CAN) féminine de 2016 et le récent Championnat d'Afrique des nations (CHAN) en sont des exemples patents. L'arsenal d'infrastructures sportives de qualité et le savoir-faire organisationnelle du Cameroun étaient au cœur de l'audience entre Le ministre des Sports et de l'Education physique, Narcisse Mouelle Kombi, et Sanoussy Bantama Sow, ministre d'Etat, ministre des Sports de la République de Guinée vendredi dernier. Les deux personnalités président par ailleurs les Comités locaux d'organisation des CAN 2021 et 2025.

« Nous nous sommes déplacés pour rencontrer le COCAN 20-21 du Cameroun pour acquérir de l'expérience, identifier les difficultés qu'il a rencontrées afin que nous puissions avoir la conduite à tenir », s'est exprimé le ministre d'Etat, ministre des Sports de la République de Guinée après près d'une heure d'échanges. Une rencontre qualifiée de fructueuse par Sanoussy Bantama Sow. Ce d'autant plus que les membres de la délégation guinéenne ont eu une séance de travail avec les cadres techniques du ministère des Sports et de l'Education physique sur les contours de l'organisation de la CAN. Cette visite de prospection pleine d'enseignements s'est achevée dimanche dernier.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.