Cameroun: ARTs et spectacles - Plaidoyer pour la reprise

Une délégation d'artistes de l'association The Music Club et le cinéaste Jean Hubert Njitat Nankam reçus tour à tour par le ministre Bidoung Mkpatt le 7 avril dernier à Yaoundé.

Les professionnels du secteur des spectacles vivants plaident pour la reprise de leurs activités. A la tête d'une délégation, Josué Patrice Essoh Mbella, président du Conseil d'administration de l'association The Music Club a été reçu le 7 avril dernier par le ministre des Arts et de la Culture (Minac). Dans un contexte marqué par la crise sanitaire liée au Covid-19, les acteurs culturels peinent à vivre de leurs activités qui pour la plupart sont en berne. De plus, toutes manifestations à caractère festif ont été annulées ou reportées pour des raisons évidentes de protection des populations contre la pandémie. Face à cette situation, les professionnels de l'univers du spectacle vivant demandent le soutien du ministre Bidoung Mkpatt.

Le PCA de The Music Club, sa délégation et le ministre des Arts et de la Culture sont longuement revenus sur la cessation des activités liées au spectacle vivant sur le territoire camerounais. « Le Minac nous a fortement recommandé de revenir le plus tôt possible vers lui avec des propositions concrètes qu'il pourrait relayer auprès de sa hiérarchie. Il a invité les entrepreneurs de spectacles vivants à réfléchir sur de nouvelles façons de réaliser leurs activités, notamment en explorant la voix des spectacles virtuels payants », a confié Josué Patrice Essoh Mbella. Il a par ailleurs expliqué que le Minac a encouragé les acteurs de ce secteur à prendre des initiatives en anticipant sur la réglementation et la régulation de l'entrepreneuriat de spectacles virtuels.

L'autre pan majeur de cette rencontre portait sur la révision de la décision du Minac fixant les montants dus au titre de la licence d'entrepreneur de spectacle vivant. « Le ministre s'est engagé à examiner scrupuleusement nos propositions et à prendre des dispositions pour que ses collaborateurs consultent l'association The Music Club afin de prendre des mesures nécessaires pour l'évolution de cette décision », a indiqué Josué Patrice Essoh Mbella.

Jean Hubert Njitat Nankam, cinéaste et producteur de « Teenagers » qui a reçu le Prix de la meilleure série lors des derniers Ecrans Noirs, a été reçu à la suite des membres de The Music Club par le Minac. Le cinéaste est venu présenter sa nouvelle série aux ambitions panafricaines « Rouge à lèvres » qu'il projette de tourner dans plusieurs pays, notamment au Cameroun, au Sénégal, en Côte d'Ivoire et au Gabon. En plus d'accorder le droit de tourner, chaque pays devrait lui apporter un soutien financier au projet. Il a également reçu les encouragements et félicitations du Minac pour la promotion du cinéma camerounais.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.