Sénégal: Programme «zero enfant dans la rue» - Ndéye Saly Diop Dieng au chevet des daaras

Dans le cadre du programme «Zéro enfant dans la rue», le ministre de la Femme, de la Famille, du Genre et de la Protection de l'Enfance, Ndéye Saly Diop Dieng a rendu visite hier, mardi 13 avril, à cinq écoles coraniques de la capitale Dakar pour leur apporter des dons.

Le Daara feue Mariama Niass sis à Dakar Sacré-Cœur, l'Institut islamique Cheikh Oumar Foutiyou pour l'éducation et le développement (ICOFED), la Zawya Seydi Djamil Sy de Fass, l'école Franco-arabe inclusive Mariama Bousso de Massalikoul Djinane et le Daara Serigne Souhaibou Mbacké de GrandYoff ont reçu hier, mardi 13 avril, la visite du ministre de la Femme, de la Famille, du Genre et de la Protection de l'Enfance.

Accompagnée d'une forte délégation, Ndéye Saly Diop Dieng a distribué des dons à ces écoles. Il s'agit de tonnes de riz, de l'huile, du savon, du sucre et des masques pour la lutte contre la pandémie d'une valeur de 9.940.000 F Cfa. «Les opérations que nous venons de dérouler ce jour dans cinq daaras du département de Dakar, constituent le lancement d'un programme d'appui alimentaire à des structures accueillant des enfants en instruction coranique. Elles vont se poursuivre dans le département demain (aujourd'hui) à Guédiawaye, Pikine et à Rufisque avant le passage aux autres régions», a déclaré le ministre. Cet appui entre dans le cadre du programme «Zéro enfant dans la rue» mis en œuvre depuis plus d'une année en collaboration avec différents partenaires.

«En termes d'objectifs, il s'agit de mettre à profit la symbolique de la solidarité qui s'attache au mois de Ramadan pour soutenir des maîtres coraniques qui se distinguent par des efforts constants dans le respect des droits des enfants qu'ils ont en charge», a souligné Ndéye Saly Diop Dieng. Selon elle, «cette démarche se veut un nouvel appel au sursaut pour mettre fin à l'errance et à la mendicité des enfants dans les rues, phénomènes dont le lien avec l'enseignement coranique n'est ni établi, ni démontré».

En effet, après l'étape de Dakar, le projet sera étendu dans les tous départements. «27 daaras ont été sélectionnés dans chaque département avec la collaboration des comités départementaux de protection de l'enfant qui, sous l'égide des préfets de départements, sont les chevilles ouvrières dans la mise en œuvre de l'opérationnalisation de la Stratégie Nationale de Protection de l'Enfant», a expliqué le ministre.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.