Congo-Brazzaville: Droits de l'homme - Les officiers de police judiciaire appelés à respecter les procédures dans l'exercice de leurs fonctions.

Un atelier de renforcement de capacités des agents de la force de l'ordre sur les droits de l'homme et les textes réglementaires en matière d'arrestation et autres abus constatés en milieu carcéral a été ouvert le 14 avril à Pointe-Noire.

Organisée par l'Association Horizon d'actions futures (AHAF), cette session de formation financée par l'Union européenne s'inscrit dans le cadre du « Projet Prévenir et agir contre la torture et les détentions arbitraires ensemble (Pacte) que mène l'Observatoire congolais des droits de l'homme (OCDH) en partenariat avec Agir ensemble pour les Droits de l'homme (AEDH) a pour but, entre autres d'amener les officiers de la police judiciaire évoluant dans les brigades de gendarmerie et commissariats de police des arrondissements 1 Lumumba et 6 Ngoyo, ceux évoluant à la Maison d'arrêt de Pointe-Noire à améliorer leur façon de travailler en lien avec les textes réglementaires.

Pour les organisateurs, cette formation qui va durer deux jours va aussi permettre de rafraichir les connaissances en matière de procédures d'arrestations et de détention des présumés et/ou des coupables au regard du code pénal et des procédures pénales en République du Congo ainsi que sur les instruments nationaux et internationaux portant sur les droits des détenus. «AHAF ambitionne ainsi l'amélioration des connaissances du personnel de la force publique sur les droits de l'homme et de susciter en eux l'éveil continuel de la culture des bonnes pratiques professionnelles en matière d'interpellation et d'arrestations en vue de l'adoption et du respect des droits de l'homme », a dit Syd Donald Tsiba, secrétaire général de AHAF et d'ajouter que cela contribuera grandement à la réduction des arrestations arbitraires, des détentions illégales et des actes de torture ou autre traitement cruels et inhumains dégradant en République du Congo.

A l'ouverture T.J. Chris Zekakany, procureur de la République, a exposé sur les thèmes « Procédure d'arrestation selon le code pénal congolais » et « détention préventive selon le code pénal congolais ». Les autres thèmes débattus au cours de cette formation sont : Droits du détenu selon le code pénal congolais, Droits de l'homme, instruments nationaux prônant les Droits des détenus, instruments internationaux prônant les droits des détenus.

Signalons que l'Association Horizon d'Actions Futures (AHAF) est une ONG créée en 2014 et dont les actions s'inscrivent dans l'appui au développement des programmes de : promotion et défense des droits des minorités vulnérables, promotion et défense de l'environnement, soins de santé primaires, appui aux initiatives de développement économique et social des populations vulnérables, promotion de l'artisanat, art et culture, sans oublier l'ingénierie sociale ( études et formation).

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.