Afrique: Etats-Unis - L'homme d'affaires Bernard Madoff est décédé

Bernard Madoff a tiré sa révérence le 14 avril, à l'âge de 82 ans, dans une prison fédérale en Caroline du Nord où il purgeait une peine de cent cinquante ans de prison.

Selon l'agence de presse américaine Associated Press, qui a rapporté le décès, Bernard Madoff serait mort « de causes naturelles ».

Bernard Madoff était l'un des plus grands escrocs du monde de la finance. Pendant des décennies, il avait fait croire à ses investisseurs qu'ils plaçaient leur argent dans des fonds sûrs et au rendement stable.

On estime à trente-sept mille le nombre de personnes escroquées se trouvant dans cent trente-six pays, y compris un grand nombre en Suisse. Après avoir plaidé coupable, celui qui était surnommé « le magicien de Wall Street » avait écopé de cent cinquante ans de réclusion. Sa fraude avait atteint un total de soixante-cinq milliards de dollars. Les clients de Madoff venaient de tous les horizons : Banques de toute la planète, célébrités, prix Nobel, associations caritatives.

Condamné par un tribunal new yorkais en juin 2009, après avoir plaidé coupable, il avait demandé « pardon à ses victimes » et regretté laisser « un héritage de honte » à sa famille. « Je suis responsable d'un grand nombre de souffrances et de douleurs », déclarait-il. Il purgeait sa peine dans le pénitencier de Caroline du Nord.

Il y a plus d'un an, en février 2020, les avocats de l'homme d'affaires réclamaient sa sortie de prison pour un problème de santé.

Né en 1938 à New York, il a été courtier et investisseur. Il avait été le président de la bourse des valeurs technologiques, le Nasdaq, entre 1990 et 1993. En 1960, il avait créé sa propre société, qui deviendra Bernard L. Madoff Investment Securities.

A La Une: Afrique

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.