Congo-Kinshasa: Petit écran - Arts.CD a contribué à la réalisation de « Rendez-vous à Kinshasa »

Onassis Mutombo, initiateur du portail numérique kinois dédié à la culture et aux arts, a servi de guide à l'équipe du magazine diffusé sur Canal+ pour le tournage réalisé à Kinshasa de son numéro spécial consacré à la capitale de la RDC.

Sur place ici à Kinshasa, Le groupe Canal + s'est appuyé sur le premier portail numérique des arts en RDC, www.arts.cd. Son responsable éditorial, Onassis Mutombo, s'est réjoui de l'avoir aiguillé pour la réalisation de Rendez-vous à Kinshasa. « Le groupe Canal + Paris nous a contacté par le biais de la société de production Bo Travail ! Ils ont trouvé qu'Arts.cd était en première ligne des médias culturels et qu'à ce titre, il serait le meilleur guide pour le tournage de Rendez-vous... », a expliqué Onassis Mutombo.

Rendez-vous... a posé ses valises pour la première fois à Kinshasa afin d'offrir aux télespectateurs l'occasion d'avoir un aperçu du dynamisme culturel caractéristique de la capitale de la RDC. Pour avoir participé à son tournage, Onassis Mutombo s'est plu à raconter au Courrier de Kinshasa ce qu'il en est du contenu du magazine dédié à sa ville dont la première diffusion a été programmée le 13 avril à 20h30. « Le documentaire s'est focalisé sur l'ambiance de Kinshasa, sa vie culturelle. Un coup de projecteur sur le tourisme à travers les grands sites historiques à voir absolument », nous a-t-il dit.

Et pour ce qui est des coulisses du tournage, le responsable éditorial de www.arts.cd nous a confié : « En dix jours, nous avons fait le tour des grandes agglomérations de Kinshasa. En partant de Tshangu, nous sommes passés par le Mont-Amba... Nous avons visité le site du Lac Ma Vallée à Mont Ngafula, etc. Le tournage était une belle expérience ». Par ailleurs, a souligné Onassis Mutombo, « la production avait déjà sa petite idée sur le documentaire qu'il voulait réaliser sur la ville et son planning mais Arts.cd l'a aidé à recadrer les choses. Nous lui avons fourni les adresses nécessaires, les contacts utiles, notamment les artistes, les partenaires et agences locales ».

L'apport du média kinois, qui était d'un bon conseil, a été apprécié à sa juste valeur, nous a-t-il affirmé. Et de préciser encore : « Nous avons fait une proposition d'artistes car Bo Travail ! prévoyait de filmer les artistes musiciens de grand renom mais aussi des jeunes talents qui font du succès. Pour ce dernier lot, nous avions pensé notamment à Gaz Mawete, Innocent Balume, qui malheureusement à cette période n'était pas disponible. Du côté de leurs aînés, il y avait Fally Ipupa et Ferre Gola à prendre. Pas de bol, ils étaient aussi tous deux indisponibles parce qu'ils étaient en production à l'étranger. L'un au Cameroun et l'autre en Côté d'Ivoire. Ainsi, à défaut de les avoir eux, nous avons opté pour Werrason ».

Onassis a livré quelques bons souvenirs gardés de cette aventure menée joyeusement au côté de Canal +. « Nous avons tourné sur le fleuve Congo pour relier le centre-ville à la périphérie de la ville. Nous avons voulu montrer qu'il était possible de le faire en quittant l'aéroport de N'Djili quitte à naviguer sur un canot rapide au lieu de prendre la route », a-t-il dit, partageant ainsi son ravissement.

Une collaboration avantageuse

Ravi de la collaboration avec Canal+ qu'a occasionné le tournage de Rendez-vous à Kinshasa, Onassis pense qu'elle vient consolider les solides assises déjà acquises par www.arts.cd dans la sphère des médias de Kinshasa. « Alors que sur place, notre entreprise convainc de plus en plus les décideurs, les artistes, les culturels en général, ce projet vient confirmer que nous avons lancé sur le marché un produit intéressant. Cela prouve qu'Arts.cd fait du bon travail et qu'il est désormais validé au-delà de nos frontières. Canal + n'est pas venu nous légitimer car sa légitimation, Arts.cd la tient d'abord des Congolais, ses artistes et ses culturels. Canal + s'est rendu compte que nous fournissions du bon travail quoique nous ne soyons pas les seuls, pas mal de jeunes congolais font de même mais en toute chose, il faut de la persévérance, savoir se consolider au fil du temps. L'avantage de ce genre de collaboration devrait porter nos entreprises locales, les convaincre à nous accorder plus de crédit quitte à consentir à nous accompagner dans nos diverses réalisations personnelles ».

Journaliste à la base, Onassis Mutombo, alias Mfumu Mpa Mulopwe, est le fondateur et responsable éditorial de www.arts.cd qu'il présente de coutume comme « le premier portail numérique des arts en RDC ». Pour l'heure, « il est compté parmi les médias culturels les plus en vue de Kinshasa spécialisés dans la recherche, le traitement, la diffusion et la production des documents puristes dans le domaine des arts et culture », dit-il.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.